MOUSCRON

Saint-Achaire, un mois après le sinistre

Alors que le déblaiement est toujours freiné par la compagnie d’assurances, la vente du bois, et plus largement la vie, y a vite repris son cours.