BRUXELLES

Le policier soupçonné de bavure à Molenbeek libéré, il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel

Le policier soupçonné de bavure à Molenbeek libéré, il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel

Facebook

Le policier arrêté mercredi pour avoir violenté un suspect a été libéré par le parquet de Bruxelles, selon son avocat, Me Sven Mary. «Mon client sera poursuivi devant le tribunal correctionnel», a déclaré Me Mary.

«Il admet lui-même que ses actes étaient répréhensibles et intolérables». Le parquet de Bruxelles a précisé que le policier avait été auditionné jeudi matin puis effectivement remis en liberté.

«Mon client admet qu’il a commis une faute», a déclaré Me Mary. «Maintenant, le présenter comme une crapule ne serait pas juste. Cet homme travaille depuis 12 ans au sein de la police et ses états de service sont impeccables. Il a toujours travaillé dans le service d’intervention, dans une zone de police très difficile, où la violence fait partie du quotidien. Si quelqu’un travaillant dans ce contexte n’a jamais reçu de rapport négatif, alors nous devons nous demander ce qui s’est passé cette nuit-là», a commenté le pénaliste.

«Les images qui ont été diffusées montrent des faits inacceptables. Mon client sera poursuivi pour ces faits, mais nous tenterons d’expliquer qu’il s’agit d’un acte isolé dans sa carrière et qu’il y a tout un contexte. Beaucoup de choses jouent un rôle dans cet incident, telle que l’adrénaline qui accompagne une telle poursuite, mais aussi les expériences qu’il a vécues au cours des années précédentes en interventions. Nous essaierons de montrer que c’est un fait isolé le concernant et que cela ne se reproduira plus jamais, pour qu’on veuille bien lui donner la chance de continuer d’exercer son travail», a encore expliqué Me Mary.

Le policier incriminé a été arrêté mercredi matin et mis à la disposition du parquet de Bruxelles qui a annoncé qu’une information judiciaire avait été ouverte.

Ce policier âgé de 32 ans, attaché à la zone Bruxelles-Ouest, est soupçonné d’avoir fait un usage illégitime de la force à l’égard d’un suspect.

Lundi soir, les zones de police Bruxelles-Ouest et Bruxelles Capitale-Ixelles ont mené conjointement une action afin d’interpeller plusieurs auteurs ayant commis un vol au Quai des Péniches à Bruxelles.

Un des suspects, âgé de 19 ans, a été interpellé rue du Presbytère à Molenbeek-Saint-Jean. Il a reçu plusieurs coups de pied et de poing de l’un des policiers.

La scène de violence a été filmée par un riverain. Les images montrent qu’un premier policier pousse le suspect à terre et le maîtrise. Son collègue, qui se trouvait au volant du véhicule de police, sort ensuite et frappe deux fois l’homme assommé. Bien que le premier policier lui crie «stop», le second donne deux coups de poing et de pied supplémentaires au suspect, au niveau de la tête.

La victime, connue des services de justice, n’est aujourd’hui plus considérée comme suspect dans le vol commis au Quai des Péniches, a précisé le parquet mercredi.