«Nous avons besoin d’une Europe de terrain, qui met le social au cœur de ses préoccupations»

Alors qu’un rayon de soleil de fin de journée caresse la Grand-Place d’Ath, trois drôles de dames pointent le bout de leur nez.