SAINT-GILLES

Le carré de Moscou transformé en parc à Saint-Gilles

L’espace piéton du Parvis de Saint-Gilles va être prolongé sur 14.000m2: la place Marie Janson, que les locaux surnomment «carré de Moscou», va être reliftée en parc urbain.

C’est un projet qui refait fréquemment surface à Saint-Gilles: le réaménagement de la place Marie Janson, que les locaux surnomment toujours «carré de Moscou». L’endroit, une vaste esplanade pavée et arborée de 14.000m2 dans le prolongement du Parvis récemment piétonnisé, va être relifté. Le Soir et Bruzz l’annoncent conjointement ce 15 avril.

Une procédure de sélection a opposé 5 bureaux d’étude. Le jury présidé par le Bouwmeester bruxellois a finalement opté pour les ébauches du Studio Paola Vigano, associé aux bureaux VVV, ARA et BAS. La Commune explique que des séances de participation, menées entre autres par l’ASBL Toestand en charge de l’activation provisoire du site aujourd’hui, avaient suivi cette préférence.

Le carré de Moscou transformé en parc à Saint-Gilles
Le terrain de sport est conservé. Studio Paola Vigano / VVV / Commune de Saint-Gilles
Le principal apport du projet est en faveur de la mobilité douce: les rues de Moscou à l’est et Jourdan au nord seront interdites aux voitures. On vient de loin puisqu’un projet de parking a plusieurs fois été évoqué. La brasserie de L’Union, iconique café à l’intersection du Parvis et du carré, n’aura ne sera donc plus assis entre deux chaises. L’espace sera végétalisé, des aménagements ludiques ajoutés et le lieu devra permettre la tenue d’un marché gourmand, comme c’est le cas actuellement. Une toilette publique sera installée. Enfin, le terrain de sport du haut de la place, côté rue de l’Hôtel des Monnaie, est conservé.

Promenade verte

Le projet sera réalisé dans le cadre du contrat de quartier Parvis-Morichar. Dans ce cadre, la Commune promet que de nouveaux ateliers participatifs seront organisés «avec les riverains et les commerçants, en présence du bureau d’étude, afin de parvenir à un projet définitif». Selon nos confrères, le budget porte sur 3,8 millions d’euros et les travaux doivent se lancer en 2020.

Notons que le contrat de quartier durable Parvis-Morichar prévoit encore d’autres revitalisations. Une « promenade verte » a été conçue par le bureau Suède36. Ainsi, le parc Pierre Paulus, en face du carré de Moscou, sera rajeuni. Dans l’intérieur d’îlot entre la rue Hôtel des Monnaies et la rue Louis Coenen, un espace vert sera rendu public. Plus haut, la dalle de la station de tram Horta verra s’implanter un projet de logements et d’atelier de réparation vélo.

«Place Marie Janson» ou «carré de Moscou»?

Le carré de Moscou transformé en parc à Saint-Gilles
La place Marie Janson avec, en blanc, le Parvis et de l’autre côté de la rue Hôtel des Monnaies le parc Paulus, qui sera lui aussi revu dans le cadre du contrat de quartier Parvis-Morichar. Studio Paola Vigano / VVV / Commune de Saint-Gilles

La place Marie Janson a été nommée comme telle en 2007. Ce nom rappelle la première femme belge à avoir siégé au Sénat: celle qui est aussi la grand-mère d’Antoinette Spaak y accède en novembre 1921.

Le nom vernaculaire «carré de Moscou» vient lui de la proximité avec la rue du même nom, qui longe la Brasserie de L’Union, charnière entre la place et le Parvis. C’est sur ce vaste espace que se tenait jadis l’Hôtel des Monnaies belge, qui frappait nos francs mais aussi de nombreuses monnaies étrangères. Il est revendu à la commune après le déménagement de l’institution au boulevard Pachéco en 73.

Le bâtiment vide est vandalisé et, en 1986, abattu. Mais le lieu en garde une trace dans un autre de ses sobriquets: «carré Hôtel des Monnaies».