PROVINCE DE LIEGE

Les résultats des élections régionales 2019 dans l’arrondissement de huy-waremme: sévère chute des partis traditionnels

MISE A JOUR 00h30| Les résultats des élections régionales dans l’arrondissement de Huy-Waremme tombent au fur et à mesure. Les grands perdants sont les partis traditionnels qui même s’ils gardent la tête, chutent sévèrement au profit du PTB et d’Écolo.

 

Que retenir de ce scrutin ?

C’est le paradoxe de ce scrutin régional sur Huy-Waremme. Les deux premiers partis de l’arrondissement, PS et MR, qui conservent leurs sièges, sont les perdants de ces élections en sévère recul de plus de 5%.

Quant à Écolo, qui grimpe de plus de 5%, sur l’ensemble de l’arrondissement, il retrouve enfin un siège même s’il ne compense pas sa chute de 2014.

Et de l’autre côté, le PTB qui connaît la plus forte progression (+6,54%) perd son unique élu. La faute à l’incompréhensible règle de l’apparentement? Ce qui est certain, c’est que ce jeu de perdants – gagnants (ou l’inverse) ne va sans doute pas réconcilier l’électeur avec le monde politique, creusant encore un peu plus le fossé entre les deux.

Parlement wallon

 

 
 

 

+ MISE A JOUR| 00h00 – 81 bureaux sur 81 sont dépouillés

 

Résultats complets dans le canton de Waremme

 

Baisse sévère (-78,5%) à nouveau pour le PS qui reste néanmoins le premier parti. Il est suivi par le MR. A nouveau n constatre un boum du PTB et d’Écolo qui font respectivement un saut à + 6,9% et 5% par rapport au scrutin de 2014. Le cdH est à la 5 ème position suivi par DéFI.

 

Résultats complets dans le canton de Verlaine

 

Le MR reste en tête (25%) dans le canton de Verlaine mais les libéraux chutent à nouveau de -5,9%. Ils sont suivis par le PS qui baisse aussi. Les Verts font à nouveau un saut à +6% et atteignent 17% suivi par le PTB 13,9% (+ 7,4%). Le cdH dévalle la pente avec -5,4%.

+ MISE A JOUR| 23h30 – 79 bureaux sur 81 sont dépouillés

 

Résultats complets à Nandrin

 

Le MR reste le 1er parti dans le canton de Nandrin mais connait une baisse significative (-6,8%) suivi par le PS qui chute également (-5,1%). Ecolo complète le podium avec 15,5% (+4,5%) et le PTB 13,6% (+5,7%). Le cdH arrive en 5 ème position 9.5% (-2,7%).

+ MISE A JOUR| 23h – 77 bureaux sur 81 sont dépouillés

 

Résultats complets à Huy

 

Le PS reste le 1er parti dans le canton de Huy mais une grosse surprise fait vaciller le podium. Le MR se fait piquer sa deuxième place par Écolo (+4.5%) et par le PTB (+6.7%) Le parti libéral se retrouve 4 ème parti.

+ MISE A JOUR| 22h50 – 75 bureaux sur 81 sont dépouillés

Si le PS reste premier avec 26,5%, il ne brille plus: il chute de -5,2 suivi par le MR.

Les résultats sont presque complets à Huy. Le PS reste le premier parti avec 33.3% suivi par Écolo et le PTB qui connaissent respectivement une hausse de +4,5% pour les Verts et 6,7% pour le PTB. Le parti libéral est relégué à la quatrième place dans le canton de Huy suivi par le cdH 5,1% (-4,9%).

+ MISE A JOUR| 22h – 65 bureaux sur 81 sont dépouillés

Le PS est toujours devant et semble prendre de la distance par rapport au MR 25,6% face au 23,6%.

Les résultats sont presque complets à Nandrin. Le MR reste le premier parti mais à l’image des autres cantons, le parti libéral chute de -7%. Tout comme le PS -5,2% Et ce sont ecolo et le PTB ainsi que le collectif citoyen qui en profitent (+5%).

+ MISE A JOUR| 21h – 51 bureaux sur 81 sont dépouillés

Le PS a repris la main en devançant le MR (24,9%) contre 24,8%. Mais les deux partis chutent au profit d’Écolo 15,8% (+4,4%) et du PTB 12,5% (+6,1%).

A Waremme, les résultats sont bientôt complets (15/21). Si le PS reste premier, il connaît une sévère chute -7,9%. Le MR est second suivi par le PTB qui connaît une hausse de 6,7% et Écolo +5%. Le cdH chute à -7%.

 

Résultats complets à Ferrières

 

Si le MR reste le premier parti (23,9%), il connaît une sévère descente: -11,8%. Il est suivi par le PS (23,9%) qui augmente +1,8% puis Écolo 17,1% (+4,5%) et le PTB 12,3% qui connaît une belle hausse avec + 6,9%. Le cdH perd -5% avec 8,7%.

 

Que retenir? A l’image des autres cantons dépouillés, les partis traditionnels prennent une sévère dérouillée. Le MR chute de plus de 10%!

 

+ MISE A JOUR| 21h – 39 bureaux sur 81 sont dépouillés

 

Résultats complets pour Héron et Hannut:

 

Hannut: Le MR est en tête avec 34,07% (-10,1%) suivi par le PS avec 19, 01% (-5,5%). Ecolo complète le podium 14,1% (5,7%). Le cdH est 10,1% (-0,1%) et le PTB 9,8% (+6,2%).

Héron: Le MR est le premier parti avec 24,2% (-8,1%) suivi par le PS 21,2% (-5,2%). Ecolo complète le podium 19,7% (+7,8%) et le PTB. le cdH est à la 5 ème place 7,8% (-5,7%).

 

Que retenir? Les partis traditionnels sont en perte au profit des deux partis de gauche Écolo et PTB. Pour le MR même s’il garde la tête, c’est une vilaine défaite à Hannut pour Caroline Cassart et Manu Douette.

 

+ MISE A JOUR| 20h – 23 bureaux sur 81 sont dépouillés

Le PS fait une belle remontée (21,8%) en talonnant le MR premier parti actuellement (28,4%). Écolo (15,5%) est suivi par le PTB (11,4%). Le cdH chute toujours 8,9% (-2,2%) suivi par DéFI (4,2%) le Parti Populaire, le Collectif citoyen, la liste Destexhe, La Wallonie Insoumise, Referendum.

+ MISE A JOUR| 19h45 – 10 bureaux sur 81 sont dépouillés

Surprise par rapport à 2014, c’est le MR qui est actuellement le 1er parti de l’arrondissement (+7,2%). Il est suivi par le PS qui connaît toutefois une vilaine chute (-15%). Ecolo reste le 3ème parti suivi par le cdH qui est talonné de très près par le PTB

+ MISE A JOUR| 19h15 – 7 bureaux sur 81 sont dépouillés

La tendance se confirme. Le PS continue de chuter (-14,2%) tandis que le MR garde la première place avec un bond à + 9,6%. Écolo grimpe doucement avec 13,9% (+2,5%) ainsi que le PTB avec 9,7% (3,3%) qui est devant le cdH 9,2% (-1,9%).

Rappelons, qu’il sagit des dépouillements du côté du canton de Hannut.

+ MISE A JOUR| 19h – 5 bureaux sur 81 sont dépouillés

Si le MR reste en tête avec 36,9%, sa montée est moins spectaculaire (+8,6%). Toutefois en ce qui concerne le second parti le PS qui est à 17,8%, sa chute se poursuit (-13.9%). Ecolo qui complète le podium est à 14,2% (+2,8%). Le PTB est toujours en augmentation 9,9% (+3,5%). Par contre si le cdH baisse, c’est moins douloureux après ces autres dépouillements (-1,9%).

+ MISE A JOUR| 18H25 – 3 bureaux sur 81 sont dépouillés

Les premières tendances se dessinent pour le parlement wallon. Et à Huy-Waremme, les premiers bureaux sont dépouillés.

A Hannut, sans surprise, le MR est en tête avec 40,7% (+12.4%) suivi par le PS 16,7% (– 15 %) et Écolo avec 14% (+2.06%). Le PTB est en augmentation à 9,1% (+2,7%) et c’est la chute pour le cdH 7,8% (-3,3%).

4 sièges à Namur

À l’occasion des élections du 26 mai 2019, les citoyens seront amenés à renouveler le parlement wallon. Celui-ci comprend 75 sièges, qui se répartissent en fonction des circonscriptions électorales.

Pour le scrutin régional, les circonscriptions correspondent aux arrondissements administratifs de chaque province et le nombre de siège à pourvoir est proportionnel au nombre d’habitants.

 

 

Les enjeux

La circonscription de Huy-Waremme doit envoyer 4 élus à Namur sur les 23 sièges à répartir entre les candidats de la province de Liège. Lors des élections de 2014, elle avait envoyé 2 députés MR, 1 député PS et 1 député PTB-GO! siéger au Parlement wallon.

Il faudra s’assurer 25% des suffrages pour obtenir un élu direct au parlement wallon. Les listes qui n’atteindront pas cette barre n’auront plus qu’à espérer que la mécanique aléatoire de l’apparentement joue en leur faveur pour décrocher l’un des tickets restant pour Namur. En 2014, cela avait été une formalité pour le PS et le MR qui avaient respectivement récolté 31,66% et 28,27% des suffrages.

Ce 26 mai, le PS et le MR sont a priori en position de force pour s’adjuger un élu direct. Mais ce serait faire fi d’évolutions majeures dans les différentes formations.

Du côté du PS, Christophe Collignon, est le seul député régional sortant à se représenter au scrutin. Du côté du MR, Caroline Cassart devra combler le grand vide laissé par Hervé Jamar. Grâce à ses 15 221 voix, il avait été le moteur de la victoire (+5%), il y a cinq ans. Et puis, Écolo se voit se mêler à nouveau à la bagarre après la déconfiture de 2014 (– 14,22%). Sa nouvelle génération emmenée par Rodrigue Demeuse espère être portée par la vague «climat» pour retrouver Namur en ligne directe. Il faudra aussi voir si le PTB peut poursuivre sa percée (+ 5,35%) couronnée d’un élu via l’apparentement. Pour les autres, c’est le saut dans l’inconnu. Le cdH doit laisser le temps à Damien Wathelet de se faire des épaules de leader. Et pour leur première, DéFI (jusqu’ici cantonné à Bruxelles) et Collectif Citoyen (porté des élus locaux sans attache à un parti traditionnel) vivront un test grandeur nature sur la possibilité d’un avenir à cette échelle.

Les têtes de liste aux élections régionales

Christophe Collignon: tête de liste PS

En reconduisant Christophe Collignon en tête de liste, le PS joue la carte de la stabilité. Seul député sortant, le Hutois peut faire valoir son bilan en partie mené dans la majorité avant d’être débarqué par le cdH au profit du MR.

L’appui d’un Éric Lomba, champion des voix aux dernières provinciales, sera un atout dans la course aux 25% pour laquelle le PS a de la marge. Pour défendre son leadership sur Huy-Waremme aussi.

Caroline Cassart: tête de liste pour le MR

De retour d’un mandat au fédéral, l’Ouffetoise Caroline Cassart s’adjoint le nouveau leader hannutois pour flèche hesbignonne: Manu Douette… car l’absence d’Hervé Jamar et sa carrure d’ex-ministre pourrait peser. Or, le MR vise à nouveau deux élus. Cette ambition tient à sa capacité à maîtriser la dispersion éventuelle de voix à droite (DéFI, PP, Listes Destexhe) et à la chance d’être à nouveau servi par l’apparentement.

Rodrigue Demeuse: tête de liste pour Écolo

Après avoir été le grand battu en 2014, Écolo a tout à gagner. Encore lui faut-il confirmer ses espoirs de «remontada». La mission est entre les mains d’une toute nouvelle génération… avec l’appui tout de même (discret) de Jean-Michel Javaux. Le «tout au climat» de la rue gonflera-t-il suffisamment la voile pour pousser Rodrigue Demeuse jusqu’au parlement wallon? Le Hutois, en tout cas, vise même deux sièges verts.

Damien Wathelet: tête de liste pour le cdH

Encore une liste qui lance une nouvelle génération. À charge de Damien Wathelet de se faire un nom au-delà des frontières claviéroises pour maintenir le cdH au-dessus des petites listes faute de chatouiller les «grands». Le cdH s’était stabilisé en 2014. Ce serait déjà une victoire en soi. Mais son identité s’est encore diluée aux communales dans des listes de cartel. Si salut il doit y avoir, ce sera là aussi via l’apparentement.

Maxime Tondeur: tête de liste pour le PTB

La chance avait souri au PTB-Go! en 2014. Ruddy Warnier avait été propulsé à Namur… avec un bilan famélique au final, l’Anthisnois brillant souvent par son absence au parlement. Le Wanzois Maxime Tondeur (75 ans) espère prendre le relais. Son siège tiendra lui aussi à la loterie de l’apparentement. À suivre néanmoins: le PTB peut-il grignoter encore des points «à gauche» avec un rôle d’arbitre dans la course aux 25%?

Grégory Vidal: tête de liste pour DéFI

Olivier Maingain a trouvé un port d’attache à Huy dans sa tentative d’installer DéFI en Wallonie. Une première offensive a eu lieu aux communales avec la liste «DéFI pour Huy» de Grégory Vidal. On le retrouve en tête de la liste DéFI pour les régionales… avec 7 candidats hutois sur les 8. Le «décollage» de DéFI risque donc de payer son manque d’ancrage ailleurs sur l’arrondissement. Coup de sonde presque.

Blaise Agnello: tête de liste pour Collectif Citoyen

Portée par des élus communaux (souvent d’opposition) sans attache avec les partis traditionnels, la liste Collectif Citoyen courtise l’électeur appelant «une autre façon de faire la politique» sans flirter avec les extrêmes. À l’image de l’Anthisnois Blaise Agnello à sa tête, elle accuse un déficit de notoriété, mais s’appuie déjà sur un bon maillage dans l’arrondissement. Utile pour un baptême du feu dans l’inconnu.