ÉLECTIONS 2019

Élections 2019: les résultats des élections régionales en direct, le PS recule mais gagne en Wallonie et à Bruxelles, Écolo 2e parti bruxellois, le MR 2e parti wallon

Élections 2019: les résultats des élections régionales en direct, le PS recule mais gagne en Wallonie et à Bruxelles, Écolo 2e  parti bruxellois, le MR 2e  parti wallon

Le PS est la première formation en Wallonie et à Bruxelles à ce stade du dépouillement. BELGA

Mise à jour 01h56 – Ce 26 mai, les électeurs de toute la Belgique étaient invités à se rendre aux urnes pour les élections régionales notamment. Voici les résultats. Le PS est en tête aux parlement wallon et bruxellois. Ecolo est la deuxième formation bruxelloise et le troisième parti wallon. À l’instar des socialistes, le MR recule aux deux niveaux et n’est plus que 3e à Bruxelles.

 

+ Cliquez ici pour lire notre direct

 

 

À LIRE AUSSI

+ Les élections fédérales et européennes en direct

+ Bruxelles: toutes les infos sur les régionales et sur les fédérales

+ Brabant wallon: toutes les infos sur les régionales et sur les fédérales

+ Hainaut: toutes les infos sur les régionalesà Charleroi-Thuin, à Mons-Soignies-La Louvière, à Tournai-Ath-Mouscronet sur les fédérales

+ Liège: toutes les infos sur les régionalesà Liège, à Huy-Waremme, et à Verviers et sur les fédérales

+ Luxembourg: toutes les infos sur les régionales et sur les fédérales

+ Namur: toutes les infos sur les régionales et sur les fédérales

 

 

En Wallonie

 

 

Mise à jour 01h56

 

 

Le PS en recul mais en tête, le MR en recul mais 2e parti devant Écolo

 

Les résultats définitifs se font encore attendre ce dimanche en Wallonie. En effet, des problèmes de réseau ont perturbé l’encodage des résultats pendant près de trois heures.

1.352 bureaux sur 1.360 ont été dépouillés à ce stade, à 01h56. La coalition sortante MR-cdh pèse moins de 33% des voix à ce stade.

À 01h55, le PS était toujours en tête (26.1%, -4.8%) devant le MR (21.5%, – 5.2%), et Écolo (14.5%, +5.9%).

Le PTB et le cdH étaient au coude à coude durant la première partie de soirée, mais le premier cité est passé devant: 13.7 contre 11%.

DéFI, le PP et les listes Destexhe se trouvent en ce moment sur des scores de 4.1, 3.7 et 1.5%.

Dans le Top 4 actuel, la plus grosse progression est celle d’Écolo (+5.9%) et surtout celle du PTB (+7.9%).

Bien qu’en tête, on signalera néanmoins que les socialistes sont donc en recul (-4.8%), à l’instar des libéraux (-5.2%) et des humanistes (-4.2%).

 

Et dans les sièges? Ecolo en gagne le plus

 

Une majorité PS/MR serait possible à ce stade, puisque les deux premiers partis wallons comptent 43 des 75 sièges à ce stade, bien qu’ils en perdent respectivement sept et cinq.

Ecolo et le PTB gagnent respectivement neuf et huit sièges, le cdH en perd quatre.

+ ANALYSE | « Deux grands gagnants » en Wallonie, malgré une vague verte « limitée » au sud

+ Les « trois formations traditionnelles sont en recul »

 

Les citoyens sont appelés à renouveler le parlement wallon, soit 75 députés. Ces députés seront issus de onze circonscriptions. Le nombre de parlementaires que chacune d’entre elles envoie au Parlement wallon est proportionnel au poids démographique de ce qu’on appelait jadis les arrondissements électoraux.

Voici le découpage: Nivelles 8; Mons 5; Soignies – La Louvière 5; Tournai – Ath – Mouscron 7; Charleroi – Thuin 10; Arlon – Bastogne – Marche-en-Famenne – Neufchâteau – Virton 6; Liège 13; Huy – Waremme 4; Verviers 6; Namur 7; Dinant – Philippeville 4.

En 2014, c’est le PS qui avait remporté les élections régionales en Wallonie, récoltant plus de 30% des votes (30 sièges). Le MR s’était hissé à la deuxième place du scrutin, avec plus de 26% (25 sièges) des voix suivi par le cdH avec 15% (13 sièges). Écolo avait collecté à peine plus de 8% des suffrages (4 sièges). En termes de sièges cela correspond: 30 sièges pour le PS; 25 sièges pour le MR; 13 sièges pour le cdH; 4 sièges pour Écolo; 2 sièges pour le PTB; 1 siège pour le PP.

 

 

Région de Bruxelles-Capitale

 

 

Mise à jour 01h15

 

 

Tous les bureaux sont dépouillés: le PS en tête, Écolo deuxième parti devant le MR

 

Bureaux dépouillés: 727/727

C’est fini à Bruxelles, les 727 bureaux sont dépouillés.

Le PS finit en tête avec un score à ce stade de 22%.

Écolo et le MR suivent avec respectivement 19.1 et 16.9%.

DéFI, PTB et cdH suivent dans cet ordre, avec respectivement 13.8, 13.5 et 7.6%

Les Listes Destexhe sont à 2.6% et le PP à 1,7%.

La plus nette progression est celle des Verts, qui pointent à +9%.

Le plus net recul est celui des socialistes (-4.6%), bien qu’ils terminent donc en tête, et des libéraux surtout (-6.1%), ainsi que le cdH (-4.1%).

 

Et dans les sièges? Le MR en perd le plus, Ecolo en gagne le plus

 

Le MR perd le plus de sièges (-5), alors que le PS en perd 4.

Comme au parlement wallon, c’est Ecolo et le PTB qui progressent le plus, avec respectivement sept et six sièges gagnés.

Le cdH en perd trois.

 

Les électeurs élisent 89 députés : 17 néerlandophones et 72 francophones.

En 2014, le PS avait fini premier parti francophone, avec 26,59% des voix (21 sièges), devant le MR qui chutait à 23,04% (18 sièges). C’est le FDF (DéFI) qui obtenait la troisième place du podium avec 14,8% (12 sièges). Écolo avait dégringolé en récoltant à peine plus de 10% (8 sièges).

En termes de sièges cela correspondait à: 21 sièges pour le PS; 18 sièges pour le MR; 12 sièges pour DéFI; 9 sièges pour le cdH; 8 sièges pour Écolo; 4 sièges pour le PTB-PVDA.

 

 

Région flamande

 

 

Mise à jour 01h18

 

Bureaux dépouillés: 5008/5059

La N-VA est pour l’heure en recul (-7%) mais se trouve tout de même largement en tête avec près de 25% des voix, devant le Vlaams Belang à plus de 18% (+12.6%).

CD&V, Open Vld, Groen et SP.A suivent avec respectivement des scores de 15.2, 13.2, 10.2 et 10.1%.

La plus grosse progression est pour l’instant celle du Vlaams Belang (+12.6%), et la plus nette perte celle de la N-VA (-7%).

 

Et dans les sièges? Le Vlaams Belang en gagne 17

 

La N-VA perd huit sièges alors que le Vlaams Belang en gagne 17.

Le CD&V et le SP.A en perdent respectivement huit et six à ce stade.

+ ANALYSE | « Jamais la N-VA et le Belang n’ont été aussi forts »

 

En Flandre, les électeurs devront choisir 124 députés dont 6 Bruxellois néerlandophones. Côté flamand, les circonscriptions électorales correspondent à la province donc 5 circonscriptions: Anvers, Brabant flamand, Flandre occidentale, Flandre orientale, Limbourg.

En 2014, la N-VA avait obtenu 43 sièges, suivi parle CD&V avec 27 sièges. L’Open Vld complète le podium avec 19 sièges et le sp.a 18 sièges. En termes de sièges cela correspond: 43 sièges pour la N-VA; 27 sièges pour le CD&V; 19 sièges pour l’Open-VLD; 18 sièges pour SP.A.; 10 sièges pour Groen; 6 sièges pour le Vlaams Belang; 1 siège pour UF.

 

 

Les journalistes de L’Avenir et lavenir.net se mobilisent pour vous informer en live sur l’évolution du scrutin. Retrouvez au fil de la journée l’ensemble des tendances, décryptages et résultats dans notre direct, ci-dessous.