Il y a cinquante ans, on jouait au ping – pong. Aujourd’hui, on parle de tennis de table. Quoi qu’il en soit, c’est en 1969 que le club Ciney Palette est porté sur les fonts baptismaux.

Le premier local était situé dans la salle de gymnastique de l’école communale, rue Walter Sœur. Très rapidement, le club remporte des titres individuels et collectifs. En 1973, il porte le nom, toujours actuel de CiPale (pour Ciney Palette). En 1975, c’est la construction d’un nouveau local réservé à ce sport, rue de l’Ermitage qui marque l’histoire du club. Le local compte 8 tables, des vestiaires, des douches et bien évidemment un bar et une cuisine. Sans doute porté par le classement belge de Jean-Michel Saive, le club accède à la division 1 nationale en 1896. Les performances du joueur belge donneront un fameux coup de projecteur sur les adeptes de la petite balle. Un peu partout, les clubs se développent, et celui de Ciney aussi. Mais avec le temps, les adeptes se font un peu plus rare. Comme il faut penser à la relève, une section est ouverte pour les plus petits: le Baby Ping. Chaque mercredi, de 18 h à 19 h 15, les enfants de 4 à 7 ans apprennent à manier la petite balle de façon ludique. «Mais pas que. Car le programme comporte également de la psychomotricité, des jeux de concentration, des pauses lectures et bien plus! » Actuellement, le club compte plus de 120 joueurs affiliés qui jouent dans 7 divisions différentes. Dernièrement, les cinquante bougies ont été soufflées en présence des membres et sympathisants du club ainsi que des autorités communales. De nombreux bons moments sportifs et familiaux ont été évoqués. Le comité est composé d’Emmanuel Radelet, Fernand Tonon, Arnaux Mailleux et Fabian Léonard.

www.cipale.be