En septembre, l’école de danse «Nova Dance» fête ses cinq ans d’existence. De 110 danseurs à la base, l’école en compte aujourd’hui 400.

Une belle ascension pour le club et pour sa fondatrice, Julieta Quintela-Grilo. «Je danse depuis que j’ai 8 ans. J’ai toujours eu envie d’apprendre à danser et j’ai toujours aimé faire des chorégraphies. Et je me disais qu’un jour, j’ouvrirais une école de danse. »

Si le siège social de son école est situé à Clavier, les cours se donnent au hall omnisports de Havelange «car il n’y avait pas vraiment de salle adaptée à Clavier», précise Julieta.

«Nova Dance» est, à la base, une école qui développe un style urbain avec du Hip-Hop, du Ragga et du Dance Hall. «On a aussi un cours de jazz et l’an prochain, on aura également un cours de jazz contemporain.»

Actuellement, l’école compte huit professeurs et les cours sont ouverts aux enfants (à partir de 2 ans et demi), aux ados et aux adultes. Avec une philosophie: l’amusement. «Dans les cours, il n’y a pas vraiment de niveaux spécifiques. Tout le monde est mélangé. Et nous sommes à l’écoute de nos danseurs. On essaye d’avoir un bon résultat mais tout en respectant les capacités de chacun. »

La devise du club, c’est «Toujours plus haut». «Car l’objectif est d’essayer plus loin et de voir plus loin. Et cela se ressent d’ailleurs chez les élèves et dans leur progression au sein du club. »

«Nova Dance» compte également un «crew» de 8 danseuses chargées de représenter le club lors de manifestations ou de concours. «On a notamment dansé lors du Télévie. On essaye de mettre notre danse au profit de certaines œuvres. »

L’école de danse propose aussi un spectacle annuel. Cette année, il s’est tenu au Wex de Marche-en-Famenne, devant 3 000 spectateurs. «Nova Dance» organise aussi des stages durant l’été.