Dans le cadre scolaire et du patro, Maurice Dubois, directeur de l’école libre, a fondé le club de tennis de table Lanh-Manh en 1973.

«Ils ont disputé quelques tournois entre patros et comme les résultats étaient bons, ils se sont inscrits en championnat» explique sa fille Marie-Françoise qui s’occupe toujours du club. «L’association compte encore une trentaine de membres et fait partie de l’entente régionale du Tournaisis (ERT). Nous comptons 5 équipes et nous nous entraînons le mercredi soir. À une époque, nous avions aussi une séance le vendredi et même le dimanche. La compétition a lieu le samedi. Nous sommes toujours dans les anciens bâtiments de l’école et nous disposons d’une cafétéria dans laquelle nous passons pas mal de temps» ajoute Johnny Desmyter, secrétaire. Quelle est la philosophie du club? «Le premier point c’est de prendre du plaisir sans se prendre la tête. Evidemment quand nous sommes à la table, nous sommes sérieux et jouons pour gagner ou en tout cas nous faisons tout pour. Beaucoup ont toujours envie de pratiquer une activité sportive et le tennis de table est un bon sport. Le mercredi, c’est un bon mix entre les anciens et quelques jeunes Wiersiens qui aiment se retrouver autour de la table et autour d’un bon verre. Nous sommes tous du village ou de la région ». Le tennis de table demande quelques qualités: «De la technique, des réflexes, de l’analyse de jeu, de la concentration et du physique quoi qu’on en pense. Nous sommes tous très contents de venir jouer car c’est un bel hobby et personnellement si je ne venais plus j’aurais un manque. Les entraînements débutent vers 17 h (les plus jeunes) et ensuite chacun vient en fonction de ses disponibilités et de son travail. Certains quittent même vers 2 h du matin mais bon, ils ne jouent plus au ping…», sourit Johnny.