TOURNAI

À peine posé, le béton structuré du Luchet d’Antoing doit être démoli

Des riverains du quai du Luchet d’Antoing, à Tournai, se sont étonnés de voir le béton structuré à peine posé par le SPW déjà démoli. Explications...

Du béton structuré - en réalité du béton dont la couche superficielle donne l’illusion qu’il s’agit de pavés - a été posé récemment sur les futures aires de stationnement du Luchet d’Antoing. Cela, dans le cadre du vaste chantier d’élargissement de l’Escaut réalisé sous la houlette du SPW.

Plusieurs riverains se sont étonnés, voire offusqués, de constater cette semaine que des ouvriers procédaient à la démolition de certains tronçons du béton fraîchement posé.

Le SPW, via son agence de communication (pour ce chantier), Scaldistournai.eu, répond à ce qui alimente déjà la polémique sur les réseaux sociaux.

«Il s’agit du béton matricé (places de stationnement) face aux immeubles 7-8-9, explique l’agence. Le SPW a demandé en ce début de semaine aux entreprises de le recommencer sur certains tronçons, la qualité et le fini étant jugé insuffisants. La prise du béton a laissé apparaître des fissures à certains endroits, et une couleur pas toujours uniforme. C’est donc justement dans un objectif de qualité et de durabilité pour les Tournaisiens que cette intervention a été demandée par le maître d’ouvrage. Elle est réalisée aux frais de l’entreprise (Wanty dans le cas présent) et n’engendre pas de supplément pour la collectivité.»

D’aucuns diront que faire et défaire, c’est toujours travailler et les plus sage concluront qu’il valait mieux se rendre compte du problème en cours de chantier que dans quelques années...