MONS

Nicolas Hulot et Greta Thunberg futurs docteurs honoris causa de l’UMons

Nicolas Hulot et Greta Thunberg futurs docteurs honoris causa de l’UMons

Nicolas Hulot recevra les insignes de Docteur Honoris Causa en compagnie de Greta Thunberg et Nicholas Stern, le 10 octobre prochain à Mons AFP

Pour sa séance solennelle de rentrée académique marquant le 10e anniversaire de la naissance de l’UMons, l’université va mettre à l’honneur des personnalités contribuant chacune à la conscientisation au développement durable.

Le 10 octobre prochain, la cérémonie de la rentrée académique de l’UMons marquera le début des festivités du 10e anniversaire de la création de l’université montoise, résultat de la fusion, en 2009, entre l’Université de Mons-Hainaut et la Faculté Polytechnique de Mons.

La séance solennelle sera également l’occasion de remettre le Diplôme et les Insignes de Docteur Honoris Causa à trois personnalités qui contribuent chacune à leur manière à la conscientisation au développement durable. Celles-ci sont: l’étudiante suédoise et activiste climatique Greta Thunberg, l’économiste britannique et expert en matière de problématique climatique dans l’économie Nicholas Stern et Nicolas Hulot, écologiste français et ancien ministre de l’écologie.

L’UMons a motivé le choix de ces trois personnalités. Pour Greta Thunberg, l’université a voulu mettre en avant «l’importance de la jeunesse dans le processus de transition énergétique», sa démarche «basée sur des principes chers à notre université: s’informer, agir à l’échelle locale et communiquer à l’échelle internationale», «la fermeté et la droiture de son discours et de ses actions» et l’impact du mouvement, dont elle est l’instigatrice, sur la jeunesse belge.

Concernant Nicolas Hulot, l’UMons veut souligner l’importance de son travail d’information et de sensibilisation qui a permis au grand public d’être sensibilisé à la problématique environnementale et climatique, ses activités ayant permis aux travaux des scientifiques d’avoir un impact sociétal et «le courage que représente sa volonté de transformer un message politique en actions concrètes.»

Enfin, Nicholas Stern sera mis à l’honneur pour sa contribution scientifique dans le domaine de l’économie en lien avec la problématique climatique, son engagement sociétal à travers ses mandats dans des organisations internationales et l’importance de ses travaux et de ses prises de position sur la compréhension de l’impact des modèles économiques.

Les Docteurs Honoris Causa de l’UMons s’inscrivent dans une tradition d’ouverture d’esprit, de créativité et de liberté de pensée, avec des personnalités telles que, entre autres, Muhamad Yunus (2010), Bertrand Piccard et André Borschberg (2012), Daniel Cohen (2015), Edwy Plenel (2016), Albert Jacquard (1996), Claudie Haigneré (2008) ou encore Gisèle Halimi (1998) et Jean Ziegler (2004).

L’événement se tiendra le 10 octobre prochain au Théâtre royal de Mons.