JAPON

Un F-35, le prochain furtif de l’armée belge, gravement endommagé par... un oiseau

Un F-35, le prochain furtif de l’armée belge, gravement endommagé par... un oiseau

Lancé au début des années 1990, le F-35 est le plus cher des programmes d’armement de l’histoire militaire américaine. Reporters (Illustration)

Un avion furtif américain déployé au Japon a été gravement endommagé par un oiseau qui a causé des millions de dollars de dégâts, a-t-on appris ce mercredi auprès du corps des Marines.

«Le 7 mai, un F-35B assigné au 12e groupe aéronaval (...) a interrompu son décollage en raison d’une collision avec un oiseau à la base du corps des Marines d’Iwakuni», dans l’ouest du Japon, a indiqué le commandant Christopher Harrison, porte-parole des Marines.

Le pilote est sain et sauf, a-t-il précisé.

Des photos ont circulé sur les réseaux sociaux montrant les restes d’un oiseau ressemblant à un faucon coincé sous l’avion.

Les dégâts n’ont pas été évalués précisément mais le corps des Marines a déjà classé l’incident dans la catégorie «A», ce qui veut dire que le coût devrait dépasser les 2 millions de dollars.

Lancé au début des années 1990, le F-35 est le plus cher des programmes d’armement de l’histoire militaire américaine, avec un coût estimé au total à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour un objectif de près de 2.500 appareils à produire dans les décennies à venir. C’est aussi ce modèle que la Belgique a choisi pour équiper prochainement son armée de l’air.

Le F-35B en est la variante à décollage court et atterrissage vertical, destinée au corps des Marines. Chaque appareil coûte 115 millions de dollars.