FRANCE

VIDÉO | Dans le cœur de Notre-Dame de Paris, un mois après l’incendie

Un mois après l’incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame, à Paris, une équipe de TF1 a reçu la permission de filmer le cœur de l’édifice.

Un filet de protection tendu au-dessus de la nef, des poutres calcinées et un toit ouvert aux quatre vents. Voilà ce qu’a découvert l’équipe de TF1 qui a eu le droit, en exclusivité, de découvrir l’intérieur de Notre-Dame, un mois seulement après l’incendie qui a ravagé sa flèche.

Comme Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, a pu s’en rendre compte par lui-même ce mercredi, il reste encore du travail pour diagnostiquer l’étendue des dégâts et sécuriser la voûte.

VIDÉO | Dans le cœur de Notre-Dame de Paris, un mois après l’incendie
Justin trudeau, le Premier ministre canadien, a pu visiter l’intérieur de Notre-Dame de Paris. AFP

Au sol, c’est donc un robot qui déblaie actuellement les décombres car des pierres peuvent encore tomber de la voûte. Les débris, eux, sont numérotés, répertoriés, analysés par la police scientifique puis classés par des historiens.

Parce le déblaiement de l’édifice doit être fait de façon minutieuse, la reconstruction de Notre-Dame de Paris devra attendre quelque peu.

Heureusement, tout n’a pas été détruit par les flammes. Ainsi, certaines parties de la cathédrale n’ont pas trop souffert de l’incendie. Malgré la poussière, les vitraux et l’orgue de l’édifice sont restés intacts.

De quoi ressentir, encore, l’âme de Notre-Dame de Paris.