BASKET

VIDÉO | Tremblement de terre en NBA où les Pelicans décrochent le premier pick de la draft 2019

Tremblement de terre en NBA où le nouveau système de désignation des choix de la prochaine draft a désigné la franchise de La Nouvelle Orléans en tête de tableau.

La NBA s’est réveillée groggy ce mardi, et les Knicks ou les Suns avec une réelle gueule de bois. Car si ces deux franchises ambitionnaient très clairement le premier «pick» de la prochaine draft, c’est la franchise de New Orleans et ses Pelicans qui l’ont reçu grâce au nouveau système de désignation destiné à mettre fin au principe de «tanking» (quand une équipe sacrifie sa saison et termine volontairement à la dernière place pour s’offrir le premier choix de la prochaine draft).

Les Pélicans, qui ont terminé la saison régulière à la 13e place de la conférence Ouest avec 33 victoires et 49 défaites, n’avaient en effet que 6% de chances de remporter ce tirage au sort.

Et à moins d’une incroyable surprise, la franchise de Louisiane devrait opter le 20 juin, lors de la draft à New York, pour Zion Williamson, superstar du championnat universitaire.

Spectaculaire, déjà ultra-populaire, le puissant ailier de 18 ans est déjà comparé par certains à LeBron James. C’est d’ailleurs la première fois depuis l’arrivée du King à Cleveland que le premier choix de draft semble à ce point évident, tant Williamson synthétise les prouesses sportives à un potentiel marketing énorme.

L’ailier au physique déjà impressionnant (2,01 m, 129 kg) a reçu le prestigieux Naismith Men’s Player of the Year pour sa saison 2018-19, sa seule dans le Championnat universitaire NCAA, sous les couleurs des Blue Devils de l’université de Duke (Caroline du Nord). Il a inscrit 22,6 points par match et s’est rendu célèbre par ses «dunks» spectaculaires.

«C’est un bon départ»

Le nouveau manageur général de La Nouvelle Orléans David Griffin, a refusé de confirmer qu’il allait choisir Williamson, mais il ne fait guère de doute que les Pélicans ne vont pas laisser passer la chance de s’offrir un joueur considéré comme un talent rare.

De plus, cela leur donne une carte de plus pour convaincre leur star Anthony Davis de rester à La Nouvelle Orléans alors qu’il avait demandé à être échangé en février dernier.

«C’est un bon départ, on a beaucoup de travail qui nous attend», a simplement indiqué Griffin.

Pour Zion Williamson, l’on ne sait pas si la nouvelle a fait l’effet d’une douche froide ou d’un soulagement. Celui qui se voyait peut-être déjà érigé en messie chez les Knicks la saison prochaine va devoir, plus que probablement, troquer l’air frais de la Caroline du Nord pour la chaleur moite du bayou de Louisiane. Mais sa mine et son large sourire, au moment d’apprendre la nouvelle, ne pouvait masquer la surprise.

Le pari raté des Knicks

Le deuxième choix de la Draft 2019 est revenu à Memphis (33 V-49 d), tandis que New York, plus mauvaise équipe de la saison 2018-19 (17 V-65 V), choisiront en 3e position, juste devant les Lakers (37 V-45 d).

Pari raté, donc, pour les Knicks, lesquels avaient récemment tradé leur meilleur élément, le Letton Kristaps Porzingis, afin de libérer le poste 4 ainsi que de la masse salariale en vue de marquer un grand coup lors de cette intersaison.

Plusieurs observateurs y voyaient en effet là une première manœuvre, visant à faire de la place, d’une part, pour accueillir le prodige Williamson mais aussi, d’autre part, pour tenter de faire venir une mégastar de la ligue lors de la future free agency (les noms de Kevin Durant, voire Kemba Walker et Kawhi Leonard sont revenus avec insistance).

+ REVOIR | NBA : le pari fou des New York Knicks

Le tableau de la draft 2019

1. New Orleans

2. Memphis

3. New York

4. Los Angeles Lakers

5. Cleveland

6. Phoenix

7. Chicago

8. Atlanta

9. Washington

10. Atlanta (from Dallas)

11. Minnesota

12. Charlotte

13. Miami

14. Boston (from Sacramento via Philadelphia)

15. Detroit

16. Orlando

17. Brooklyn

18. Indiana

19. San Antonio

20. Boston (from LA Clippers via Memphis)

21. Oklahoma City

22. Boston

23. Utah

24. Philadelphia

25. Portland

26. Cleveland (from Houston)

27. Brooklyn (from Denver)

28. Golden State

29. San Antonio (from Toronto)

30. Milwaukee

Second tour

31. Brooklyn (from New York via Philadelphia)

32. Phoenix

33. Philadelphia (from Cleveland via Orlando and New York)

34. Philadelphia (from Chicago via Los Angeles Lakers)

35. Atlanta

36. Charlotte (from Washington via Orlando, Denver and Atlanta)

37. Dallas

38. Chicago (from Memphis)

39. New Orleans

40. Sacramento (from Minnesota via Portland and Cleveland)

41. Atlanta (from Los Angeles Lakers via Cleveland and Indiana)

42. Philadelphia (from Sacramento via Brooklyn and Milwaukee)

43. Minnesota (from Miami via Charlotte)

44. Atlanta (from Charlotte)

45. Detroit

46. Orlando (from Brooklyn via Memphis and Charlotte)

47. Sacramento (from Orlando via New York)

48. LA Clippers

49. San Antonio

50. Indiana

51. Boston

52. Charlotte (from Oklahoma City)

53. Utah

54. Philadelphia

55. New York (from Houston)

56. LA Clippers (from Portland via Detroit and Orlando)

57. New Orleans (from Denver via Milwaukee)

58. Golden State

59. Toronto

60. Sacramento (from Milwaukee)