5000 euros d'amende à l'Antwerp pour les gobelets de bière jetés sur Michel Preud'homme

5000 euros d'amende à l'Antwerp pour les gobelets de bière jetés sur Michel Preud'homme

Belga

Mardi, la commission des litiges de l'Union belge (URBSFA) a infligé une amende de 5000 euros à l'Antwerp, après que les incidents provoqués par ses supporters contre le Standard au stade du Bosuil lesquels ont entraîné l'arrêt temporaire du match.

Le 26 avril, l'arbitre Nathan Verboomen a arrêté le match d'ouverture de la 6e journée des play-offs 1 entre l'Antwerp et le Standard, après 75 minutes de jeu.

Malgré une demande de calme de la part de le speaker du stade au début de la seconde mi-temps, Michel Preud'homme, l'entraîneur du Standard, a reçu des gobelets de bière de la tribune anversoise. Après dix minutes, le match a pu se terminer sans autre incident. Le Greta Old a gagné le grand match 2-1.

Le parquet fédéral a poursuivi le matricule 1 sur la base des rapports de l'arbitre Verboomen et du délégué de match Rudi Mannaerts, qui a signalé le lancement de projectiles. Selon le substitut du procureur Chris Van Den Bossche, il n'y a aucune tolérance à l'égard de tels incidents. Le fait que des gobelets de bière soient maintenant jetées sur les gens sur le terrain était un élément incriminant pour lui, et c'est la raison pour laquelle l'amende maximale a été exigée.

Le plaidoyer de l'avocat Thomas Machtelinckx, qui pointe du doigt la provocation d'un joueur remplaçant des Rouches, n'a pu convaincre la commission des litiges d'imposer une sanction plus légère. Le fait que l'Antwerp a pu identifier trois auteurs et a transmis leurs dossiers à la police non plus.

"Quelle que soit la quantité des projectiles, il doit y avoir une tolérance zéro. Les antécédents de l'Antwerp ne montrent absolument aucune tendance positive, même si le club a pris beaucoup de mesures pour éviter de tels incidents", selon le verdict.

Anvers est également passible d'une amende de 25.000 euros pour ces infractions de la part de la Pro League. La décision a été reportée au prochain conseil d'administration de celle-ci.