FOOTBALL

Manchester City exclu de la Ligue des Champions? «Des individus souhaitent nuire» au club

Manchester City exclu de la Ligue des Champions? «Des individus souhaitent nuire» au club

Photo News

Le club de Manchester City a exprimé mardi sa crainte que des «individus souhaitant nuire» au club soient à l’origine de la nouvelle parue dans la presse évoquant une exclusion des Citizens de la Ligue des champions par les instances européennes du football.

L’UEFA devrait recommander l’exclusion de Manchester City de la Ligue des champions en raison des violations des règles du fair-play financier par le club, rapportait lundi le New York Times sur son site internet.

Manchester City fait l’objet d’une nouvelle enquête de l’UEFA pour «plusieurs violations présumées» des règles du fair-play financier (FPF) depuis début mars. Dans la foulée, la Premier League avait annoncé qu’elle enquêtait aussi sur les finances de l’actuel leader du championnat.

City a indiqué que le club coopérait pleinement avec «l’enquête en cours» du gendarme financier et rappelé «l’engagement de l’UEFA du 7 mars selon lequel l’instance européenne ne fera aucun autre commentaire sur la question tant que l’enquête est en cours».

«Le rapport du New York Times citant ‘des personnes familières avec l’affaire’ est donc extrêmement préoccupant», souligne ManCity, craignant que le processus est «présenté de manière erronée par des individus soucieux de nuire à la réputation du club et à ses intérêts commerciaux».

La décision de l’UEFA pourrait être annoncée dès cette semaine, selon lejournal américain qui précisé qu’«il n’est pas clair si cette suspension, si elle est décidée, prendrait effet pour la prochaine saison (2019-20, NDLR) ou pour 2020-21».

Manchester City aurait également le droit de faire appel d’une telle interdiction devant le Tribunal arbitral du sport.

Le club anglais est avec le Paris SG l’un des clubs pointés du doigt par les «Football Leaks» qui ont révélé qu’Abou Dhabi aurait apporté 2,7 milliards d’euros à Manchester City en sept ans notamment via des contrats de sponsoring surévalués.

Manchester City a déjà écopé d’une amende de 60 millions d’euros en 2014 (dont 20 millions ferme), pour avoir enfreint les règles du FPF.

Le club avait aussi été condamné à ne pouvoir aligner que 21 joueurs en C1 la saison suivante, contre 25 en temps normal.