MONS

Une urne géante dans les rues de Mons: à quoi va-t-elle servir?

Une urne géante dans les rues de Mons: à quoi va-t-elle servir?

L’urne des promesses électorales invite les citoyens à faire eux aussi des promesses avant les élections. Ugo PETROPOULOS

Une urne électorale géante se promènera ce jeudi 9 mai à Mons. Les citoyens pourront y déposer leurs promesses électorales, pour le climat et la mobilité.

C’est un gros cube de 2,5 mètres de long, 2 mètres de large et 2 mètres de haut. Ce bloc fait de carton et monté sur quatre roues est une urne géante rappelant celles dans lesquelles les citoyens déposeront leur bulletin de vote.

Et cette urne a aussi un lien avec les élections. Mais on n’y votera pas. Elle permettra, pour la première fois, de démontrer que les hommes politiques n’ont pas le monopole des promesses électorales et que les citoyens aussi peuvent en faire.

On verra l’urne ce jeudi 9 mai à Mons, en différents endroits de la ville. Elle sera installée à la place Léopold dès 12 h et suivra la manifestation pour le climat en après-midi. Elle suivra ensuite le parcours de la manif, tirée par des vélos, tel un car d’or ponctuant un cortège de procession le jour du Doudou.

Une urne géante dans les rues de Mons: à quoi va-t-elle servir?
L’urne suivra le parcours de la manifestation. D.R.
Ensuite, de 15 h à 18 h, elle sera installée sur la place du Marché-aux-Herbes, où deux isoloirs mobiles se chargeront de compléter ce bureau des promesses électorales. Le sens de ce dispositif? Montrer que les citoyens n’attendent pas de promesses des responsables politiques, mais qu’ils sont prêts à agir pour le climat et la mobilité.

Montrer son engagement

«Le bureau des promesses électorales a pour but de démontrer que les citoyens sont prêts à s’engager pour que l’on mène enfin des politiques efficaces pour le climat et pour le vélo. Les citoyens sont donc invités à faire eux-mêmes des promesses à la veille des élections.»

«Celle de voter pour la planète et pour la bicyclette, mais aussi celle de s’assurer, après le 26 mai, que les politiques indispensables soient menées, ou encore de poser des gestes concrets pour la planète», précisent les organisateurs de l’événement Tous à Vélo, dans lequel s’inscrit ce bureau des promesses électorales.

Chacun est donc invité à remplir ses promesses et à les coller sur l’urne géante. À la fin de la journée, elles seront rassemblées et envoyées aux candidats des différents partis.

Les objectifs de l’opération sont d’inscrire le vélo dans un combat plus large pour le climat et la justice sociale, de solliciter un engagement personnel des citoyens, de mettre le climat et le vélo à l’agenda des élections et de proposer un geste que tous les gens de bonne volonté peuvent partager. Tout cela, avec le sourire…

+ LIRE | Sauver le climat ? Oui, s’il ne pleut pas...

Une urne géante dans les rues de Mons: à quoi va-t-elle servir?
D.R.