L’ASBL Resanesco a vu le jour en 2012 à Bruxelles avant de venir s’implanter il y a quelques années à Gembloux. La partie visible de l’iceberg est le café citoyen «D’Autres Mondes» situé dans le centre de Gembloux et qui a notamment pour objectif de redonner vie au centre de la cité des couteliers.

Dès le début, Resanesco avait pour objectif de faire de la sensibilisation dans les universités, les salons, les festivals,… Son objet social tient en une phrase: sensibiliser la société sur des questions humaines et environnementales. L’ASBL axe ses actions autour de trois pôles: le socio-culturel, le développement durable et la bienveillance où Resanesco représente l’antenne Innocence en Danger Belgique. Dans le cadre de ce troisième pôle, l’association est constituée d’acteurs professionnels et de volontaires qui accompagnent depuis 3 ans des victimes de violences sexuelles et leur entourage proche. Or, une société durable, c’est une société qui prend en compte l’avenir de sa jeune génération et qui se préoccupe de ceux qui sont en difficulté. Compte tenu du déni sociétal concernant la thématique des enfants victimes de violences sexuelles, l’ASBL propose des conférences pour informer sur la problématique car c’est le premier pas pour renforcer la cause des enfants. Les conférences se basent sur des études sérieuses comme celle réalisée par l’IWEPS (Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique) qui souligne qu’on estime à 18, en moyenne, le nombre de viols commis par jour en Wallonie dont une victime sur deux (53%) est mineure d’âge. La prochaine conférence gratuite « Les violences sexuelles faites aux enfants, parlons-en! » aura lieu le 18 mai à 14 h à «D’Autres Mondes» et sera animée par Verlaine Urbain.

Inscription obligatoire par SMS 0498 01 69 19 ou par mail:

dautresmondesgbx@gmail.com