On ne frappe plus le ballon rond depuis longtemps à l’emplacement de l’ancien club de football de Dinez. Étouffés dans les murs de la buvette, les cris des supporters sont désormais remplacés par les échanges de balles de ping-pong.

«Pour nous qui évoluons en compétition, on parle plutôt de tennis de table. Le ping-pong donne une image un peu péjorative d’un simple loisir qui se pratique entre amis dans un garage», précise Claudy Libart, président du TT Dinez et affilié au club depuis sa création. Michel Fraselle et José Lahay ont lancé le club en 1981 dans les sous-sols de la salle «L’accueil ardennais» de Dinez.«Aujourd’hui, nous nous entraînons au premier étage de cette même salle, mais également ici, dans l’ancienne buvette du foot de Dinez.» Après plusieurs saisons de stagnation dans les divisions provinciales, le TT Dinez s’est progressivement bonifié pour imposer son nom dans la crème du tennis de table belge. En dames, le club compte une équipe en Super division, le plus haut niveau du pays. «Nos filles concourent aussi en première et troisième nationales, en régionale et dans les divisions provinciales», ajoute le président, un peu nostalgique du départ de bonnes recrues. C’est le cas de Jana Bernard (qui s’est vu attribuer la Palette d’Or cette saison (un prix national qui est remis à la joueuse qui s’est le plus mise en évidence durant la saison) et d’Alison Georis (plusieurs fois championne de Belgique dans les catégories d’âges). Le TT Dinez entraîne ses 80 affiliés (hommes et femmes) le mardi, le jeudi et le vendredi de 18 h à 20 h. «Ces séances dirigées par des entraîneurs peuvent être complétées par un entraînement libre le mercredi 18 h à 20 h», termine Claudy Libart, coach passionné avec Laurent Béranger et Alison Georis.