Proximag

Et bien, jazzons, maintenant…

Et bien, jazzons, maintenant…

ÉdA

Le MITHRA JAZZ est de retour du 16 au 19 mai dans toujours plus de lieux pour plus de concerts de proximité. Autour du Village posé place Xavier Neujean, le Trocadéro rejoint le Forum, le Reflektor, la Cité Miroir, la Brasserie Sauvenière et la Halte.

Hâtez-vous! Alors que Kamasi Washington, le prince du «New-Jazz», est la tête d’affiche 2019, d’autres noms sont attendus. Washington, c’est ce saxophoniste californien qui n’a eu de cesse de conquérir le public depuis son apparition en 2015. Son univers musical est varié, chaînon manquant entre le jazz de ses aînés (Coltrane, Dolphy,…) et le jazz contemporain. Un véritable phénomène qui rallie les genres. À ses côtés, Stéphane Galland Mystery of Kem, Vincent Peirani quintet feat Émile Parisien, lauréat du prix Django Reinhardt 2013. The Wrong Object, Bowl 3.0, Fabien Mary Octet, qui réactualise l’élégance et les lignes mélodiques des grands trompettistes de Chet à Brown. Il présentera son dernier opus quartet entouré d’excellents souffleurs tels Pierrick Pedron et Jerry Edwards. Il faudra aussi compter sur Hailey Tuck, Rymden, Moses Boyd Exodus et The Bad Plus, rien de moins!, un des trios les plus emblématiques de la scène jazz actuelle. The Bad Plus défie depuis sa création les frontières qui relient les genres musicaux. Enfin, au soir du 19 mai, Cécile McLorin Salvant rappellera Billie Holiday, le swing d’Ella Fitzgerald, le timbre de Sarah Vaughan, l’originalité d’Anita O’Day, la gravité suave de Carmen mcRae… Vous allez adorer. Dépêchez-vous!

www.jazzaliege.be.

Régine KERZMANN