La Jeunesse de Nivezé a fêté ses 50 ans l’an passé. Constituée d’une quarantaine de jeunes âgés entre 18 et 30 ans – dont un noyau dur de 25 jeunes – elle organise quantité d’événements dans le village.

Des événements diversifiés qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux seniors. Des événements qui contribuent aussi à perpétuer l’esprit «villageois» de Nivezé, dont une des particularités est de se situer sur deux communes différentes, Jalhay et Spa.

«Le ruisseau du Soyeureux qui traverse le village fait office de limite entre les deux communes, détaille Nicolas Quoidbach, président de la Jeunesse de Nivezé. La salle l’Aurore se situe sur Spa mais le ruisseau coule à 25 m de là. Quand on monte un chapiteau, il se situe sur la commune de Jalhay. De Spa ou de Jalhay… Je pense qu’il n’y a aucune rivalité à ce niveau-là, on est avant tout nivezétois».

Après le carnaval des enfants, la Jeunesse de Nivezé organise traditionnellement le week-end du muguet avec, cette année, un blind test, un bal où 1 200 jeunes viennent danser et un apéro concert animé par des bandas. Tournoi de mini-foot en juin, kermesse de Nivezé et aide de Saint-Nicolas dans sa tournée sont aussi au programme.

«Lors de la kermesse les 3e et 4e week-ends d’octobre, on organise notamment une course de 2 h 22 de trottinettes. On y rassemble en un seul événement toutes les tranches d’âges, toutes les générations. La Jeunesse contribue vraiment à la convivialité du village, à ce qu’il ne devienne pas un village dortoir. Nos activités visent à ce que les Nivezétois se rencontrent au maximum, explique Nicolas Quoidbach. C’est ce qui m’a plu tout de suite dans la Jeunesse. Et c’est ce qui m’a poussé à la rejoindre voilà déjà 7 ans! »