PROCHE-ORIENT

Regain de tension ce dimanche: 4 tués en Israël et 19 à Gaza

Regain de tension ce dimanche: 4 tués en Israël et 19 à Gaza

Des Palestiniens constatant les dommages suite à un tir israélien sur un immeuble de Rafah, au sud de la bande de Gaza. AFP

Quatre personnes ont été tuées en Israël et 19 autres dans la bande de Gaza dimanche, selon des bilans israélien et palestinien de la plus grave escalade depuis la guerre de 2014.

Israël a mené une série de frappes en réponse à des tirs de roquettes lancés depuis l’enclave palestinienne sous blocus dirigée par le Hamas.

Au total, 19 Palestiniens ont été tués dimanche par des frappes israéliennes sur la bande de Gaza, a annoncé le ministère de la Santé gazaoui.

Parmi les personnes tuées, figurent une femme enceinte et un bébé de quatre mois, a ajouté le ministère, l’armée israélienne se refusant à tout commentaire.

Au moins six des Palestiniens tués étaient des militants affiliés au groupe islamiste Hamas, ou à son allié le Jihad islamique, selon ces deux mêmes organisations.

Du côté israélien, quatre civils ont été tués par la salve de roquettes qui s’est abattue sur le pays et au moins un missile antichar, ont annoncé les autorités israéliennes.

Trois des tués ont été identifiés par les autorités comme citoyens israéliens, la nationalité du quatrième n’ayant pas été annoncée.

Les cibles israéliennes à Gaza comprenaient les quartiers généraux de la sécurité intérieure palestinienne ont déclaré les autorités palestiniennes dans un communiqué.

Le bâtiment a été détruit, indique le communiqué.

Les tirs de roquettes et les frappes israéliennes se poursuivent dimanche soir.