CHARLEROI

PHOTOS | Fête de la bière à Gosselies: là où il fait toujours show

Nouveau succès pour la Fête de la bière de Gosselies. 800 personnes ont répondu présent et ont réchauffé l’atmosphère malgré une météo capricieuse.

En septembre, on vous parlait des deux unités de Gosselies. Face à la fermeture de leurs locaux, l’unité scoute et l’unité guide s’étaient réunies afin de réouvrir au plus vite leurs bâtiments. Un rapport des pompiers, suivi d’un arrêté communal, avaient refroidi les ardeurs de ces jeunes bénévoles.

Après de nombreux travaux de sécurisation, les portes des locaux ont enfin été rouvertes dans le courant du mois d’avril. Un soulagement après une attente de huit mois. «Cette fermeture temporaire aura été un mal pour un bien. Les bâtiments sont sécurisés et nous pouvons laisser les sections les occuper le cœur tranquille. Les installations électriques sont aux normes et un système d’alarme incendie est là si nécessaire», explique Antoine Paternostre, chef d’unité des Scouts de Gosselies.

Les deux unités, qui œuvrent depuis des années pour stimuler la ville de Gosselies, ne comptent pas s’arrêter là après des travaux très onéreux.

Ce samedi, avec leur ASBL, les deux unités ont organisé la deuxième réédition de la Fête de la bière, un événement lors duquel des centaines de personnes ont pu goûter une des trente bières locales tout en écoutant cinq groupes carolos.

Le temps instable n’a pas effrayé le public: plus de 800 fêtards ont répondu présent. Pour le plus grand bonheur d’Alexis Barbarin, bénévole de l’événement: «C’est une nouvelle édition réussie. Très convivial, l’événement a réuni un tas de personnes venues passer un bon moment autour d’un large choix de bières et de concerts de musique. Cette année, le plus, c’était la présence du Barabouf qui a régalé les papilles des participants».

Les Scouts et les Guides de Gosselies continuent de redynamiser leur Ville en suivant notamment l’élan des apéros urbains Charleroi Wake Up.

L’ensemble des bénéfices de cette soirée seront intégralement reversés au profit des locaux de la rue Belyn. «Bien que nous puissions réutiliser nos locaux, on ne compte pas s’arrêter en si bon chemin», affirme Sabrina Van Belle, cheffe d’unité des Guides de Gosselies. «Grâce aux bénéfices de la Fête de la bière, ainsi qu’aux bénéfices récoltés lors de notre concours whist et lors de la fête de la Saint-Jean, nous allons continuer à améliorer nos infrastructures car cela a un impact sur la qualité de l’animation».

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les animés, âgés entre 5 et 18 ans, leurs parents ainsi que les animateurs.