BRUXELLES

Rumeurs de maladies: changement de terminus pour les bus De Lijn

Rumeurs de maladies: changement de terminus pour les bus De Lijn

Les syndicats de De Lijn ont convenu que les chauffeurs ne s’arrêteraient plus à Bruxelles-Nord dès lundi. BELGA

Les bus De Lijn qui s’arrêtent normalement à la gare de Bruxelles-Nord changent de point de départ et de terminus. En cause, ces craintes des chauffeurs pour leur santé.

Les bus de la société de transports en commun flamande De Lijn, qui marquent normalement l’arrêt à la gare de Bruxelles-Nord, s’arrêteront à partir de lundi à proximité de la place Rogier, qui deviendra leur point de départ et leur terminus, indique De Lijn dimanche. La société assure comprendre les préoccupations des syndicats et des employés à propos du manque d’hygiène autour de la gare ferroviaire bruxelloise. La direction rencontrera à nouveau les syndicats lundi matin.

Le changement de point de départ et terminus concerne les lignes 126, 127, 128, 129, 212, 213, 214, 230, 231, 232, 240, 241, 242, 243, 245, 250, 251, 260, 270, 271, 272, 318, 351, 355, 358, 410, 460, 461, 470 et 532.

La ligne 471 s’arrêtera derrière la gare du Nord, à hauteur de la place Solvay.

Les syndicats de De Lijn ont convenu que les chauffeurs ne s’arrêteraient plus à Bruxelles-Nord dès lundi, se plaignant depuis des mois d’une situation peu sûre et d’un manque d’hygiène autour de la gare. Plus tôt cette semaine, Het Laatste Nieuws rapportait des cas de gale, de tuberculose et de malaria au sein d’un groupe de migrants en transit qui y séjourne.

Une porte-parole de De Lijn ajoute que les bus prendront leur pause entre les trajets sur la bande de bus située rue du Progrès, entre la place Rogier et la gare du Nord. Fin de l’année dernière, alors que les chauffeurs avaient déjà décidé de ne plus s’arrêter à la gare, les bus s’arrêtaient déjà à cet endroit. Une décision qui n’était pas du goût de la police locale, qui avait menacé de sanctions étant donné que les véhicules ne sont pas autorisés à stationner sur une voie réservée aux bus.

De Lijn pense toutefois que la police se montrera compréhensive, car une décision a dû être prise rapidement. Une concertation est prévue lundi avec la police locale.

La gare du Nord représente un arrêt de bus problématique depuis longtemps. Il est évoqué depuis un moment d’instaurer des arrêts temporaires sur la place du Nord, au lieu d’en dessous de la gare comme actuellement. À long terme, un nouveau terminal de bus devrait être érigé.