C’est un cheval de bataille de longue date du conseiller Écolo Luc Bogaert et il n’est pas prêt à descendre de selle: «Nous devons utiliser René Magritte, son œuvre et son enfance châtelettaine, pour mettre en place des partenariats forts et assurer le rayonnement de notre ville».