POLITIQUE

1er mai: quels mots ont été les plus prononcés dans les discours du PS et du MR?

1er  mai: quels mots ont été les plus prononcés dans les discours du PS et du MR?

-

Le Parti socialiste et le Mouvement réformateur ont chacun prononcé leur discours du 1er mai, sur fond d’élections qui approchent à grands pas. Quels mots ressortent dans les paroles d’Elio Di Rupo et Charles Michel? Comparaison avec un nuage de mots.

PS – Elio Di Rupo

Le Parti socialiste, la FGTB et Solidaris avaient réuni leurs militants à La Louvière à l’occasion du 1er mai.

Le président du PS, Elio Di Rupo, y a rappelé que son parti était «la condition sine qua non du changement après 4 ans et demi d’une politique désastreuse pour la grande majorité de nos concitoyens menée par un gouvernement fédéral totalement déconnecté des réalités des Wallons et des Bruxellois».

created at TagCrowd.com

En analysant les mots les plus prononcés par Elio Di Rupo, certaines thématiques ressortent. Mais tout gravite autour de cet énorme «PS».

Le Top 5 est composé de «PS» (24 fois), «sommes» (13), «citoyens» (12), «justice» (12), «amis» (11).

De quoi rassembler, avec l’utilisation de la première personne du pluriel et du terme «amis», pas loin de «camarades» présent également à 7 reprises.

Elio Di Rupo évoque aussi la justice, la fiscalité, la Wallonie un peu plus que Bruxelles, les jeunes ou encore les libertés. Les pensions (4 fois), le climat (5), la confiance (4) et l’économie (4) sont un peu plus bas dans le classement.

L’ennemi apparaît clairement dans le discours: le MR (3 fois) et notamment le président Charles Michel (4 fois). La N-VA n’est pas présente dans notre nuage de mots car elle n’a été citée que deux fois.

MR – Charles Michel

Le parti libéral s’est, lui, réuni à Hannut, pour son discours du 1er mai, au cours duquel plusieurs membres du MR mais également de l’Open Vld ont pris la parole.

Nous avons choisi de regarder le discours du président du parti, Charles Michel.

Celui-ci a célébré les valeurs libérales en insistant notamment sur le travail, appelant les électeurs à délaisser les partis de gauche et à ne «pas acheter un chat dans un sac», tout en soulignant que les recettes du MR et de l’Open Vld «marchent».

created at TagCrowd.com

Le Top 5 se compose de «voulons» (29 fois), «veulent» (12), «travail» (11), «projet» (10) et «amis» (10).

Les deux premiers mots ont été utilisés pour opposer les demandes des partis de gauche (ils veulent) et les propositions du MR (nous voulons). Le thème central annoncé du discours sur le travail se confirme dans le texte avec un mot qui est revenu 11 fois dans la bouche du Premier ministre.

Juste derrière le Top 5, on repère «emplois», «choix», «citoyens», «investissements», «prospérité», «enseignement» ou encore «développer».

La critique envers les autres partis a été plus subtile puisqu’aucun nom ne ressort clairement. La «gauche» n’est citée que deux fois et n’est pas présente dans le nuage de mots. Le PS n’a pas été cité une seule fois. On devine entre les lignes les critiques envers Écolo avec des phrases comme «le défi climatique n’appartient à personne et est l’affaire de tous».

À l’inverse d’Elio Di Rupo, Charles Michel n’a pas insisté sur le nom de son parti, ne citant qu’une seule fois le MR, tout en fin de discours, dans un slogan «Avec le MR, c’est possible».

Informations sur la réalisation des nuages de mots

Pour réaliser cet article et les nuages de mots nous avons utilisé le site tagcrowd.com, qui détermine automatiquement le nombre de fois qu’un mot est présent dans un texte. Nous n’avons pris que les mots présents au minimum trois fois dans le texte.

Le système supprime les déterminants, articles, conjonctions et pronoms, afin de ne garder que les mots «importants» et qui ont du sens seul.

LES DISCOURS COMPLETS

PS

MR