BRUXELLES

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal

PHOTOS | Les accidentogènes places Sainctelette et Yser, qui se compose en réalité de deux carrefours très complexes, vont être revus. Ce nœud de mobilité à cheval sur Molenbeek et Bruxelles verra ses ponts élargis et ses bandes de circulation rétrécies. Des pistes cyclables séparées sont prévues. Le tout sera structuré autour d’une place-pont, d’un parvis et de placettes.

La place Sainctelette est fréquemment pointée parmi les points noirs de la circulation bruxelloise. La Région bruxelloise a décidé de prendre le taureau par les cornes: l’espace public va bénéficier là-bas d’un réaménagement complet de façade à façade. Les images de ce projet qui couvre une partie de la Petite Ceinture aux environs du canal, à la frontière entre Bruxelles et Koekelberg, ont été diffusées ce 30 avril.

Un concours a donc été lancé pour réaménager les lieux. Le challenge n’était pas aisé. Il fallait tenir compte de la perspective depuis le boulevard Botanique et vers la basilique de Koekelberg. Mais il fallait aussi mieux intégrer les différents flux automobiles, cyclistes et piétons, qui débouchent de partout. L’ensemble forme en outre deux «carrefours»: Yser aux abords du nouveau musée Kanal, côté bruxellois de l’eau, et Sainctelette proprement dit au-dessus de celle-ci et côté Molenbeek.

+ EN IMAGES | Voilà à quoi ressemblera le parc de 3ha le long du canal

+ EN IMAGES | Plongez dans la «rue intérieure» du Kanal, le futur Musée d’art contemporain au garage Citroën

+ REPORTAGE | Dans les stations fantômes du métro de Bruxelles: bientôt un skatepark, un ciné et... une station de métro?

Lancé fin 2017, le concours a attiré 8 projets dont 5 ont été invités à pousser plus loin. Le but était de relier davantage les deux rives. Les experts dirigés par le Bouwmeester ont finalement retenu l’association des bureaux d’architecture AgenceTer – Karbon – Arcadis. Cet avis a été suivi par le Ministre de la Mobilité et des Travaux Pascal Smet (sp.a) et le Ministre-président Rudi Vervoort (PS).

«Le projet lauréat présente Sainctelette comme un compas qui relie toutes les directions», décrypte Kristiaan Borret, Bouwmeester. «Kanal reçoit son parvis mais il y a également de l’attention pour une meilleure liaison entre la “rambla” du quai du commerce et le nouveau parc Maximilien. L’élargissement des ponts incorpore les quartiers de l’autre côté du canal dans une forme en patte-d’oie monumentale. Une figure métropolitaine à la fois historique et actuelle».

La demande de permis doit être déposée fin 2019 et le chantier commencer au second semestre 2020. Budget: 9.994.687€.

 

Mobilité: bandes rétrécies

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
Trois carrefours à feux coordonnés régiront le trafic. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
Les flux seront rationalisés. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis
La mobilité de l’endroit doit donner davantage de place aux cyclistes et piétons tout en améliorant les flux des transports publics.

Le projet maintient la capacité automobile existante mais rétrécit les bandes de circulation. Le trafic vers les quartiers résidentiels est empêché, maintenant le trafic entrant sur la Petite Ceinture. Trois carrefours à feux coordonnés régleront le trafic. Le boulevard de Dixmude ne pourra plus donner accès à Yser. La place gagnée permettra d’aménager une station de tram mieux pensée entre le parc Maximilien, le métro Yser et la «promenade» vers le centre.

Deux sites propres mixtes tram-bus seront logés en rive extérieure des ponts. Des espaces publics plus étendus seront destinés aux piétons et les traversées du boulevard optimisées. Enfin, le confort des cyclistes sera amélioré par des pistes cyclables ocres séparées et sécurisées.

Espace public: une place-pont et des placettes

 

Une place-pont

 

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
La place Pont vue depuis le quai Beco. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis

«Élément emblématique du projet» selon le communiqué de la Région, une place-pont «émerge au cœur du projet». Le traitement du sol y sera continu, avec un minimum de différence de hauteur. Les ponts existants sont conservés, mais seront élargis par deux passerelles piétonnes. Les matériaux de celles-ci donneront la sensation que la place traverse le canal. «Le pont ne sera ainsi plus un goulot d’étranglement pour les piétons et les cyclistes, mais un balcon urbain, un lieu de séjour», plaide la Région.

 

Des placettes

 

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
La vue depuis la place-pont élargie. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
La placette arborée qui prendra place côté Dockside, à Molenbeek. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis
Trois zones spécifiques avec différentes placettes aux identités propres composent le nouvel aménagement.

Les placettes le long du canal côté Molenbeek sont des sous-espaces qui «accompagnent le changement de gabarit du canal». Côté quai des Charbonnages, les nouveaux logements, les bureaux et les activités liées au futur bâtiment Dockside activeront une placette plantée. Elle pourra accueillir terrasses et espaces de pause.

De l’autre côté, l’axe de l’avenue du Port est prolongé agrandissant au passage les placettes en relation directe avec le canal. La placette centrale s’incline sur l’eau, créant un nouveau balcon. La placette reliée au quai des matériaux devient un observatoire pour apprécier le panorama du paysage portuaire du bassin Béco. Sa pente douce est une invitation à descendre vers le futur parc. Le projet intègre par ailleurs la future passerelle cycliste qui passera sous le pont.

 

Des parvis

 

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
La vue arborée devant le Kaaitheater. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis

Le square Sainctelette devient un «espace de rencontre». Les voiries s’y rassemblent au milieu et créent de «larges» espaces latéraux devant le Kanal et le Kaaitheater. Côté Kanal, un parvis est créé et se connecte à l’intérieur de l’ancien garage Citroën de par ses matériaux. Le parvis est verdurisé et se connecte au parc Maximilien. L’idée est d’inviter à la promenade vers le centre-ville et vers les nouvelles passerelles et le parc Tour & Taxis.

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
La perspective depuis le quai du Commerce. Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis
Côté centre-ville, l’espace «végétalisé» s’inscrit dans le prolongement des promenades arborées arrivant de Sainte-Catherine et du quartier des quais.

La place de l’Yser quant à elle se redéfinit entre le parc Maximilien et le parvis du musée. Côté ville, un espace arboré est créé où se situe aussi l’arrêt tram déplacé. Côté parc Maximilien, un espace est dégagé entre le boulevard Baudouin et celui d’Anvers. Le parvis du parc est redessiné, planté et minéralisé comme la place Sainctelette. Des jeux d’eau et brumisateurs seront intégrés.

Les accidentogènes carrefours Sainctelette et Yser revus: voilà à quoi ressemblera la nouvelle «place-pont» sur le canal
Les parvis successifs du musée Kanal (au fond) et du parc Maximilien (à l’avant-plan). Cabinet Smet / AgenceTer – Karbon – Arcadis

 

Ils l’ont dit

Pascal Smet, Ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics: «Le carrefour Sainteclette-Yser est le chaînon manquant qui mérite une transformation complète pour redevenir un espace de rencontre et de promenade au bord de l’eau entre de nombreux projets en cours: quai des Péniches, parc du bassin Béco... Véritable porte d’entrée du centre-ville, cet espace public urbain redeviendra prochainement un véritable pont entre les deux rives du canal et une nouvelle terrasse sur la ville, arborée, mise en lumière et largement piétonnisée».

Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale: «La place Sainctelette marque une véritable fracture entre les deux rives du canal, mais aussi entre les deux côtés du boulevard. C’est un aménagement qui ne répond plus aux besoins des Bruxellois. Nous devons recoudre ces quartiers et, à la suite d’un concours, nous donnerons un nouveau visage à ce coin de notre capitale. Le projet retenu servira par ailleurs à renforcer la fonction publique du Musée Kanal en lui offrant un parvis à la mesure de ses ambitions».