article abonné offert

GREZ-DOICEAU

La famille Yusufi reste menacée d’expulsion, la mobilisation ne faiblit pas

La famille Yusufi reste menacée d’expulsion, la mobilisation ne faiblit pas

Les Yusufi devaient rejoindre le centre Fedasil de Saint-Trond pour le 23 avril. Ils sont toujours à Grez-Doiceau où la mobilisation ne faiblit pas. EdA

Un nouveau courrier invitant la famille afghane à quitter Grez-Doiceau avec ses cinq enfants est arrivé au domicile des Yusufi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 390 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?