MOBILITÉ

Risque d’éboulement: la N89 partiellement fermée

Risque d’éboulement: la N89 partiellement fermée

Photo d’illustration ÉdA

Un tronçon de 2 km de la N89 sera fermé préventivement, dès ce samedi, à hauteur de Beaubru (commune de Bouillon) en direction de la France, à la suite d’un risque de glissement de rochers, annonce la Sofico.

Ceci est la conséquence d’un important risque d’éboulement de plusieurs milliers de tonnes de roche dans la carrière du Beaubru dont une décision de fermeture avait été prise par le bourgmestre de Bouillon, le 11 avril, suite à la découverte de cette situation.

Ces impératifs de sécurité ont aussi des répercussions immédiates pour «Semois Aventure» dont des activités étaient organisées dans la carrière (death-ride, rappel, parcours aventure,… ).

Les autorités régionales compétentes pour les routes ont pris à des dispositions. Sur le plan du trafic, la circulation vers la frontière française pourra toujours s’effectuer mais moyennant des aménagements sur le tronçon concerné. En direction de Bouillon, la circulation sera réduite à une seule voie dans la zone concernée avec une vitesse limitée à 50 km/h tandis qu’en direction de la France, la circulation sera basculée sur une seule voie à contresens (sur la voie de gauche qui accueille généralement le trafic vers Bouillon) avec une vitesse limitée à 50 km/h.

Un giratoire provisoire sera aménagé au carrefour de la N89 avec la N83 afin de fluidifier les flux de circulation.

«Dès que les opérations nécessaires permettant d’assurer que tout risque de glissement est écarté auront été réalisées, la réouverture des voies vers la France sera programmée», précise la Sofico.