BRABANT WALLON

Tentative de vol et Course-poursuite à Wavre et Grez-Doiceau: 18 mois de prison ferme

Tentative de vol et Course-poursuite à Wavre et Grez-Doiceau: 18 mois de prison ferme

(photo d’illustration) EdA

Nuit pour le moins agitée, du 17 au 18 novembre dernier, à Grez-Doiceau et Wavre. Deux suspects ont été condamnés par le tribunal correctionnel du Brabant wallon. Tout a commencé par une tentative de vol dans une habitation grézienne…

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné ce mercredi Edouar A., né en 1981 et sans domicile connu en Belgique, à 18 mois de prison ferme. Son complice Romerio R., né en 1996, écope de 15 mois de prison assortis d’un sursis pour ce qui excède les cinq mois de détention préventive qu’il a déjà subie. Ces deux ressortissants albanais, dont le deuxième disposait d’un faux passeport et d’un faux permis de conduire grecs, sont impliqués dans une tentative de vol puis une course-poursuite commise à Grez-Doiceau et à Wavre dans la nuit du 17 au 18 novembre dernier.

Tout a commencé par une tentative de vol dans une habitation de Grez-Doiceau, en début de soirée. Les trois auteurs ont déclenché une alarme anti-intrusion et ont pris la fuite à bord d’une Renault immatriculée en France. Les policiers, en se rendant sur place, ont croisé le véhicule suspect et ont mis leur véhicule de patrouille en travers de la chaussée pour bloquer les auteurs. Ceux-ci ont cependant volontairement embouti l’avant de la voiture de police pour forcer le passage. Deux occupants de la voiture suspecte ont pu prendre la fuite à pied, et seul Edouar A. a été interpellé.

Vers 2h25 du matin, une autre voiture équipée de plaques françaises a été repérée à proximité. Lorsque le conducteur a vu qu’il était suivi par la police, il a accéléré et pris la fuite sur la RN25, roulant à 100 km/h après être sorti à Wavre, et n’hésitant pas à griller un feu rouge. Il a finalement embouti la poutre d’une terrasse d’un restaurant et la voiture s’est immobilisée. Les deux occupants, qui étaient les fuyards des faits de Grez, ont pu à nouveau s’échapper.

«C’est le con de service»

Le conducteur qui avait été envoyé pour les récupérer, Romerio R., a été arrêté sur place. Il a présenté aux policiers ses faux papiers grecs et par la suite, il a expliqué qu’il avait été recruté dans un café de Bruxelles pour aller récupérer les deux autres, moyennant un petit paiement. «C’est le con de service, qu’on envoie prendre tous les risques pour 50 euros», avait plaidé l’avocate de la défense pour obtenir la clémence, alors que le ministère public avait requis deux ans de prison.