article abonné offert

BRUXELLES

Jean-Louis Van Malder, dernier fleuriste de la Grand-Place, raconte ses souvenirs: «Certains clients venaient avec chauffeur, je remplissais le coffre»

Jean-Louis Van Malder, dernier fleuriste de la Grand-Place, raconte ses souvenirs: «Certains clients venaient avec chauffeur, je remplissais le coffre»

Jean-Louis Van Malder a passé 50 ans de sa vie sur la Grand-Place: de quoi cueillir autant de souvenirs qu’il n’y a vendu de fleurs. Et qu’il raconte dans un livre sincère et garni d’anecdotes. EdA - Julien RENSONNET

ARCHIVES | «Bruxelles est liée aux fleurs: pensez à l’iris». Pourtant, aux yeux de Jean-Louis Van Malder, la capitale n’est ni assez fleurie, ni assez verte. Le dernier «jardinier de la Grand-Place» raconte ses souvenirs dans un livre, véritable bouquet d’anecdotes. Où ce costaud philosophe et un peu bourru laisse transparaître sa fibre écologique. Pour ses petits enfants.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1743 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos