Chaque premier dimanche du mois, d’avril à novembre, l’ASBL «Renaissance du Haut de la Ville », composée de bénévoles, organise sa traditionnelle brocante.

Celle-ci s’installe dans les rues du Vieux quartier d’Arlon, tout autour de l’église Saint Donat, sur la Grand-Place et également vers la Ville basse dans la Grand-Rue, sur la place des Chasseurs ardennais. Dès le début de son existence, l’ASBL s’est fixée comme but de financer divers projets, petits ou grands toujours consacrés à l’embellissement ou à l’aménagement du «Haut de la Ville». Un exemple hautement symbolique s’est concrétisé par la double restauration de la statue de saint Donat située à la base du calvaire de l’église. Une statue victime de vandalisme en 1983. Les débris de cet ouvrage, réalisé en 1876 par le sculpteur Pierre Bausch, ont été longtemps entreposés dans le garage d’un riverain. L’ASBL a donc décidé de restaurer cet édifice. Une seconde restauration a aussi été menée en 1998 sur la statue du Sacré-Cœur située au pied de l’escalier. L’association supporte également la revalorisation et améliore le cadre de vie dans le Vieux Quartier. Enfin, la brocante permet aussi d’entretenir le quartier, d’y planter des arbres, d’installer des lampes au sol, des réverbères et des poubelles. Cette année, les organisateurs ont décidé de renouer avec une ancienne tradition, celle d’offrir aux visiteurs diverses animations musicales, culturelles ou autres dans le cadre du marché aux puces du vieil Arlon. Le 7 avril dernier, le collectif Balaclava a relancé la tradition avec des personnages intergalactiques que l’on pouvait croiser au gré des rues occupées par les brocanteurs du dimanche. Le prochain rendez-vous des brocanteurs et des amateurs de beaux et authentiques objets anciens est d’ores et déjà fixé au dimanche 5 mai aux petites heures.