Le village de Cheratte se distingue avec d’un côté Cheratte Hauteurs et de l’autre Cheratte Bas. Si sur les hauteurs deux comités, Sabarée et Hoignée, organisent de nombreuses activités, dans le bas, c’est en 1981 que le groupe des Ridodoyes est né et a donné une nouvelle dynamique à la fête du village en créant un groupe folklorique de bons vivants.

«Ridodoye était le sobriquet donné à Hubert Doutrèwe, un guindailleur célibataire et joyeux drille dont la devise était «Mes billets sont faits pour voler et mes pièces pour rouler»… Comme il aimait rire et s’amuser, ses copains l’avaient anobli «Baron Ridodoye»… Il n’en faut pas plus pour que l’on construise un folklore autour de ce personnage », raconte Roland Gotfryd, président du comité des fêtes et Vicomte de Ridodoye. L’emblème de ces bons vivants est un tonneau… de bière évidemment! Les Ridodoyes ne sont pas un groupe carnavalesque et leur but initial était de reproduire l’enterrement de Mâti l’ohé mais à la sauce cherattoise. Ils ont choisi de ne pas enterrer l’os de cochon mais de l’enfermer dans un tonneau qui est confié pour l’année durant à un sympathisant. Si au bout de l’année le tonneau est correctement conservé, le gardien ou la gardienne en reçoit un plein qu’il va partager avec les membres du comité lors de la fête. C’est ce même gardien qui impose le thème de la fête. «Cela va d’un pays (Italie, France, Espagne…) à fêter Noël en septembre ou encore les Schtroumpfs. Cette année le thème sera la Saint Patrick que nous allons décliner durant les quatre jours de fête. Entre les aubades, les spectacles, le cramignon, la soirée dansante, la procession, l’arrivée du tonneau… De nombreuses activités attirent un large public familial ».

Page FB: Les Compagnons de la Belle-Fleur & Les Ridodoyes

0498 12 67 65