Un vent de renouveau souffle sur le Football Club Entente Stembertoise: nouvelle commission sportive pour accompagner les joueurs et les staffs, nouveau trésorier et nouvel entraîneur de l’équipe première évoluant en 4e provinciale, Marc Lekeu.

«Fort de son expérience, de son diplôme d’entraîneur UEFA B, de son travail assidu et de son amour du ballon rond, il apporte au sein du club une vision moderne et passionnée du sport et de l’esprit d’équipe», précise le comité du FC Entente Stembertoise. Le club, résultat de la fusion fin 1999 du FC Surdents et du FC Stembert, compte une équipe première, deux équipes réserves et six équipes de jeunes. Si le nombre de joueurs a diminué ces dernières années, l’ambiance est et se veut toujours conviviale. «L’esprit «clubman» existe moins qu’autrefois. Du coup, nos jeunes partent parfois ailleurs pour évoluer plus haut. Tous les petits clubs de la région verviétoise connaissent le même problème car nous sommes nombreux et proches les uns des autres», explique Richard Voss, président des jeunes et vice-président du club. Des discussions sont justement en cours pour une fusion des sept clubs verviétois, en fin de prochaine saison. «Des discussions sont en cours mais il n’y a encore rien de concret, indique Richard Voss. Une association de clubs – je ne parle pas ici de fusion – permettrait aux jeunes joueurs de jouer sous un même sigle. Une telle équipe d’âge s’entraînerait là, une autre là… Du coup, chaque club devrait rémunérer moins d’entraîneurs diplômés. On pourrait aussi mettre en commun des infrastructures comme celles des terrains synthétiques». En attendant, l’Entente Stembertoise invite tous les enfants qui aiment taper dans un ballon rond à venir la rejoindre. «Ce que j’aime vraiment, c’est de voir évoluer nos jeunes joueurs d’année en année. C’est très chouette!»