Si l’équipe première de futsal entrevoit la division 1, les équipes de jeunes du MFC Olympic Boys Frasnes ont aussi vécu une belle saison.

«Toutes se retrouvent dans le top 3, et ont au moins atteint les demi-finales de la coupe de Hainaut, se réjouit Geoffrey Dumez, coordinateur des équipes jeunes. C’est important de pouvoir compter sur ce vivier de jeunes qui vont pouvoir évoluer au fur et à mesure et ensuite intégrer l’équipe première. Il s’agit de l’avenir du club!»Pour cette saison, le club a pu compter sur des équipes en U11, U13, U15, U17 et U21.

«L’année prochaine, nous comptons encore aller plus loin dans le développement de cette école de jeunes, complète Geoffrey Dumez. Nous allons doubler la plupart de nos équipes, et nous espérons pouvoir créer une équipe U9 et ouvrir une section «psychomotricité» parce que le futsal constitue une bonne formation pour les jeunes footballeurs qui peuvent aussi profiter des joies du sport à toutes les saisons. Il s’agit d’une discipline plus physique et technique qui met en évidence l’entraide et la collaboration parce que les joueurs sont plus amenés à toucher le ballon, et surtout nous voulons permettre à tout le monde de pouvoir jouer! Les meilleurs joueurs de foot ont commencé par le futsal!» Le coordinateur du club frasnois reconnaît qu’il est encore difficile de rivaliser avec le football. «Ces dernières années, on remarque que le futsal se développe même s’il reste moins populaire et moins connu… Dans notre région, il existe encore très peu de clubs et, par cette école de jeunes du MFC Olympic Boys Frasnes, nous espérons pouvoir attirer des joueurs et ainsi faire vivre le futsal!»