BLANDAIN

Un terrible incendie ravage une habitation de la rue des Déportés

Une famille de la rue des Déportés de Blandain a tout perdu dans le violent incendie qui a ravagé leur habitation, ce samedi en fin de matinée.

L’impressionnante colonne de fumée visible à plusieurs kilomètres à la ronde laissait craindre le pire. Sur les lieux du terrible incendie, qui a ravagé une habitation de la rue des Déportés de Blandain, ce samedi en fin de matinée, un large périmètre de sécurité était dressé par la police du Tournaisis pour protéger la population locale des fumées toxiques.

Un terrible incendie ravage une habitation de la rue des Déportés
EdA
Il était aux environs de 11 h 35 quand l’alerte a été lancée. Très rapidement, les pompiers de la zone de secours Wapi ont déployé les gros moyens pour circonscrire le sinistre: deux autopompes, deux auto-échelles et trois camions-citernes. Malgré leurs efforts, la maison déjà complètement embrasée à leur arrivée sur les lieux a été détruite. «Au départ, l’appel faisait état d’un garage en feu attenant à une habitation. La situation était plus grave encore sur place puisqu’une majeure partie du bâtiment était la proie des flammes. Le feu avait déjà percé la toiture,» indiquait le capitaine Fastrez, qui dirigeait l’intervention.

L’origine de l’incendie n’est pas connue à ce stade. S’il ne reste rien de cette habitation de la rue des Déportés de Blandain, les occupants, un couple avec plusieurs enfants, sont fort heureusement sains et saufs. Ils n’étaient pas présents à l’intérieur du logement lorsque le feu s’est déclaré. Une ambulance en prévention avait malgré tout été envoyée par les secours.

Au total, quatre corps de pompiers (Tournai, Mouscron, Antoing et Estaimpuis) ont été mobilisés afin de combattre le brasier, durant plusieurs heures. Une intervention loin d’être évidente en raison d’un problème de pression et de débit d’eau au niveau des bornes incendie.