Panneaux colorés, paravents japonisants, frises art nouveau… Les «Nabis» allègent et colorisent les décors à la fin du XIXe siècle.