Le onze décalé du foot luxembourgeois

Le onze décalé. EdA

Chaque vendredi, onze joueurs sont mis en avant dans une équipe où ce ne sont pas les meilleures performances qui comptent le plus.

Gardien

Quentin Cravatte (Longlier) Joueur, T2 et capitaine en équipe B, puis joueur en équipe A, puis T1 en équipe A et même gardien en équipe A. Une polyvalence et une disponibilité que les attaquants de Richelle ont mis à l’honneur dans le dernier quart d’heure. En en jetant trois derrière le Cravatte.

Défenseurs

Thomas Meunier (PSG) Parlez d’une semaine : un csc, une blessure rapide, une branlée à Lille et un titre reporté deux fois. Décidément, tout s’écroule à Paris. Il ne manquait plus qu’un appel aux dons pour aider le PSG.
Pierre-Antoine François (Givry) Le but du maintien pour Bertrix la saison passée. Sans effet cependant, puisqu’on connaît la suite. Le but qui maintient Givry dans la course au titre cette fois. On attend impatiemment la suite…
Louis Bourdon (Florenville) Le médecin du RAF faisait sa première apparition de la saison. Il n’a mis que 7 minutes pour donner un premier coup de scalpel dans la défense d’Etalle. Un médecin urgentiste, à coup sûr.

Médians

William Guillaume (Oppagne) Trois minutes, c’est le temps qu’il lui a fallu pour se prendre un high kick de son équipier Jordan Michel et ressortir du terrain. Il y a des entrées au jeu fracassantes et d’autres plutôt « fracassées ».
Ronan Philippe (La Roche) Un but qui met Arlon au tapis. Et son auteur aussi.
Thomas Fraiture (Halthier B) Une entrée à la 75’, un penalty à la 89’ et, sous les flocons, une petite savonnette du gardien pour un partage chez le leader. Ce Fraiture casse toujours la baraque quand il neige.

Attaquants

Timothy Coopmans (Rossignol) Un slalom géant et une frappe de ouf. Déroutant sur le terrain comme en dehors. Ce ne sont pas les recruteurs de Jamoigne qui diront le contraire.
Jean-Marc Gengoux (Freylange) P2, P1, P2, P1 puis Jean-Marc Gengoux est enfin parvenu à atteindre le bouton d’arrêt de l’ascenseur. Et pour être sûr que ça fonctionne, il a même appuyé trois fois en 15 jours.
La famille Philippe (Nassogne) Allez Philippe, allez Philippe, allez Philippe, allez Philippe : le père Philippe et ses trois fils ont remporté le titre en 2B dimanche. Et les cris de victoire se sont fait entendre jusqu’à Roubaix.
Antonin Dupont (Meix B) Gérouville, tout frais champion de 3B, a encaissé 30 buts cette saison. Dont quatre du seul Antonin Dupont. À Gérouville le champagne et à Dupont la joie.