BELGIQUE

PHOTOS | Manif pour le climat décontractée sur la plage d’Ostende, 150 activistes à Anvers

Plus de 200 personnes se sont rassemblées jeudi à Ostende à l’appel de Youth For Climate. Il ne s’agissait cette fois ni d’une marche ni de discours, mais bien d’un pique-nique décontracté. Une campagne de crowdfunding a également été lancée.

Pour la première fois, ce «jeudi pour le climat» ne prenait pas la forme d’un cortège. «C’est plutôt décontracté, on bavarde sur la plage, dans le calme», explique Kyra Gantois, de Youth For Climate. Les militants pour le climat avaient tout de même apporté des pancartes avec des slogans tels que «Je suis venu, j’ai vu, je me suis noyé».

Anuna De Wever n’était pas présente car elle se trouve en vacances à Rome. «Elle n’est pas partie en avion, mais en voiture», a tenu à préciser Kyra Gantois.

Youth For Climate a également lancé à Ostende une campagne de récolte de fonds, en vendant des bracelets à deux euros portant l’inscription «Respect existence or expect resistance». Les recettes iront à l’organisation d’un festival, qui doit avoir lieu juste avant les élections.

150 manifestants à Anvers malgré les vacances

Environ 150 manifestants ont battu le pavé jeudi midi dans le centre-ville d’Anvers pour partager leur inquiétude face à la situation environnementale lors des désormais traditionnels jeudis pour le climat. Malgré les vacances scolaires, la participation à cette 10e édition anversoise était plus importante que les semaines précédentes.

Les organisateurs Youth for Climate et Students for Climate Antwerp ont cette fois reçu le soutien de plusieurs représentants des Grands-parents pour le Climat (Grootouders voor het klimaat). Une vingtaine de membres d’une chorale internationale de jeunes chanteurs, qui se produisait cette semaine à Anvers, s’est également jointe au cortège.

Les manifestants ont défilé en scandant leurs emblématiques slogans «What do we want? Climate justice! When do we want it? Now! «(«Que voulons-nous? La justice climatique! Quand la voulons-nous? Maintenant! «) et «Change the system, not the climate! «(«Changez le système, pas le climat! «).