POLITIQUE

Theo Francken prêt à rempiler en tant que secrétaire d’État à l’Asile et la Migration

Theo Francken prêt à rempiler en tant que secrétaire d’État à l’Asile et la Migration

BELGA

Theo Francken (N-VA) souhaiterait rempiler comme secrétaire d’État à l’Asile et la Migration lors de la prochaine législature, a-t-il indiqué depuis Zeebrugge, où il prenait part à une réunion sur la thématique migratoire avec des commerçants et des habitants.

«Quand je vois ce qui se passe aujourd’hui, je suis attristé. Je suis disponible», a-t-il déclaré.

«Nous constatons que la problématique (des migrants en transit, NDLR) autour du port de Zeebrugge persiste. Le nombre d’arrestations est toujours compris entre 200 et 300 par mois, cela n’a pas baissé pendant l’hiver, comme c’est habituellement le cas. Désormais, le véritable pic va arriver», a-t-il ajouté. «Cette situation a des conséquences économiques importantes et amène aussi des problèmes dans le quartier en matière de sécurité», a estimé le nationaliste flamand.

Ce dernier affirme qu’il avait pris le problème des migrants en transit à bras-le-corps, mais qu’il n’a pas pu mettre en œuvre tout ce qu’il avait prévu étant donné le départ de son parti du gouvernement fédéral en décembre dernier. À ses yeux, les actuels ministres compétents Maggie De Block (Asile et Migration, Open Vld) et Pieter De Crem (Intérieur, CD&V) n’ont pas poursuivi les efforts qui avaient été entamés.

Si la N-VA revient aux affaires lors de la prochaine législature, elle entend bien agir pour améliorer la sécurité sur les parkings d’autoroutes et faire diminuer l’immigration illégale, a encore affirmé le député Francken.