ÉCONOMIE

Liberty House peut acheter ces sites liégeois d’ArcelorMittal

Liberty House peut acheter ces sites liégeois d’ArcelorMittal

Le site de Ferblatil à Tilleur. BELGA (archives)

La Commission européenne a approuvé mercredi la désignation du groupe Liberty House comme acquéreur approprié de plusieurs usines sidérurgiques d’ArcelorMittal, vendues au titre des engagements offerts par ce dernier afin d’acquérir Ilva. Parmi les sites concernés, plusieurs figurent en région liégeoise.

En mai 2018, l’exécutif européen avait autorisé le rachat d’Ilva par ArcelorMittal sous réserve de conditions.

ArcelorMittal était notamment tenu de vendre un grand nombre d’actifs, à savoir des usines sidérurgiques, à un acquéreur approprié.

La cession était proposée par ArcelorMittal pour apaiser les craintes de la Commission concernant la concurrence effective sur les marchés européens des produits en acier plat au carbone laminés à chaud et à froid et galvanisés.

L’ensemble d’actifs qu’ArcelorMittal a sélectionné et s’est engagé à céder consiste en plusieurs sites de production à travers l’Europe. Il s’agit notamment d’aciéries intégrées en Roumanie et en Tchéquie, mais aussi d’usines de finition en Italie, en Belgique, au Luxembourg et en Macédoine du Nord.

En Belgique, les lignes de galvanisation 4 et 5 à Flémalle et le site de Ferblatil à Tilleur sont concernés par la reprise de Liberty House. Avec ce rachat, quelque 730 travailleurs changeront d’employeur.