BRUXELLES

Nouvelle action de désobéissance pour le climat à Bruxelles «pour déclarer l’état d’urgence climatique et écologique»

Nouvelle action de désobéissance pour le climat à Bruxelles «pour déclarer l’état d’urgence climatique et écologique»

Twiter Extinction Rebellion Belgium

Pas de vacances pour les associations qui luttent pour le climat. Les membres du groupe «Extinction rebellion» ont bloqué le rond-point Schumann ce lundi matin.

Action surprise ce lundi matin du côté du rond-point Schumann, des membres du groupe «Extinction rebellion» ont bloqué la circulation pendant quelques minutes pour réclamer «à l’État européen de déclarer l’état d’urgence climatique et écologique».

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une semaine de désobéissance civile non violente en Belgique et dans le monde entier de la part de citoyens réclamant une action décisive de la part des gouvernements pour faire face de manière urgente à la crise environnementale, promettent les activistes.

«Nous sommes au milieu de la sixième extinction de masse, précisent les membres d’«Extinction rebellion» dans un communiqué envoyé à la presse. 200 espèces sont perdues chaque jour. Des écosystèmes uniques, dont certains vivent depuis des centaines, voire des milliers d’années, s’effondrent sous la pression. Les phénomènes météorologiques extrêmes provoquent des conflits, dévastent notre environnement bâti et naturel et menacent nos réserves d’eau et de nourriture. Ce système toxique nous tue.»

Toute l’action s’est déroulée dans le calme. Après avoir bloqué la circulation pendant quelques minutes, les manifestants ont été invités par la police à quitter la chaussée. Ceux-ci ont obtempéré et ont poursuivi leur action juste à côté du rond-point Schumann.

Toujours selon les manifestants, les dirigeants européens ont échoué. «Et ils continuent à nous échouer et refusent même de reconnaître, et encore moins de communiquer, l’ampleur de la crise environnementale, ajoutent-ils. En cette période de rupture du climat et de complaisance politique, où les mobilisations de masse ne consistent pas à agir, mais avec retard, obstruction et mépris, les citoyens n’ont d’autre choix que de se tourner vers la désobéissance civile pour forcer les politiciens à agir avant qu’il ne soit trop tard.»

Alors qu’en novembre dernier, la Commission européenne a présenté un plan de décarbonisation qui obligerait l’Union européenne à réduire de zéro ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2 050. Pour Extinction rebellion, ce plan est non seulement insuffisant pour atteindre l’objectif de 1,5 ° C de l’Accord de Paris, mais il est mis en œuvre. par le biais de mécanismes de mise en œuvre tels que le système d’échange de quotas d’émissions (ETS), qui ne fait que stimuler la production et la consommation dans le cadre d’une croissance économique non durable ou perpétuelle.