TÉLÉVISION

The Voice France: Gage volé par Soprano, un sauvetage surprenant

The Voice France: Gage volé par Soprano, un sauvetage surprenant

Gage a été sauvé par Soprano. Franck Castel/TV/Bureau233

Samedi soir, ce sont les 18 talents de Mika qui se sont présentés sur la scène de The Voice France pour la nouvelle épreuve des K.O. Le sauvetage du Québécois Gage a été surprenant.

Nouvelle épreuve des K.O. samedi soir sur TF1. Et à en croire les audiences, cette nouveauté n’a pas eu l’effet escompté du côté du public. Le télécrochet phare de TF1 reste leader avec 4,2 millions de téléspectateurs (22,2% de parts de marché), mais a perdu 400 000 téléspectateurs par rapport à la semaine dernière.

Du côté des candidats, c’était de nouveau le stress assuré, puisque Mika ne pouvait en garder que six sur les dix-huit qui se sont présentés. Avec toujours la possibilité pour les autres coaches de voler un ou deux talents.

Et depuis le début des K.O. la semaine dernière, on pensait que ce vol était uniquement possible quand le talent était placé en zone rouge, sorte de «salle d’attente» des candidats en ballottage. En cas d’élimination directe, Nikos se précipitait auprès du candidat pour lui dire que malheureusement, l’aventure se terminait pour lui.

Cela n’a pas été le cas lors du passage de Gage, un chanteur québécois d’origine haïtienne, ami de Corneille, qui a connu un début de carrière voici une petite dizaine d’années.

Il a ensuite décidé de tout arrêter pour se consacrer à sa famille après le tremblement de terre en Haïti. Samedi soir, le jeune homme a tout donné dans une version émouvante de Purple Rain, de Prince.

Pas assez cependant pour convaincre Mika: «Moi je ne peux pas chanter comme toi donc la zone rouge n’est pas une option pour toi. De te voir là-bas, assis en train d’attendre, jusqu’à la fin de l’émission… Tu as déjà attendu donc je dois être clair. Je ne te garde pas ce soir. Si je ne peux pas t’imaginer en live, je ne t’emmène pas.»

Et c’est là que Soprano a appuyé sur le buzzer pour le sauver. À la grande surprise de certains téléspectateurs qui se sont manifestés sur Tweeter, évoquant même une injustice par rapport à d’autres talents.

 

 

 

 

Même la candidate belge Anne-Sophie Terschan, éliminée la semaine dernière, avoue sa surprise: «Moi, j’avais compris que pour être volée par un autre coach, il fallait aller en zone rouge. Si on était éliminé, c’était terminé.»

Alors, TF1 a-t-elle arrangé les règles pour garder un candidat de talent qui a l’appui de pas mal de fans?

Il semblerait que non. Lors de l’explication de l’épreuve des K.O. en décembre dernier, le site Ozap écrivait ceci: «Si le coach a un coup de cœur pour son talent, il déclenchera son buzzer et le qualifiera directement pour l’étape des «Battles». Si celui-ci est déçu de la prestation de son candidat, il l’éliminera. Enfin, si le coach a un doute sur son talent, il pourra l’envoyer dans la «Zone rouge», un espace dédié sur le plateau, en gradin près du public. À la fin de l’émission, il pourra alors choisir l’un des talents dans la «Zone rouge» pour compléter son équipe. De plus, chaque coach aura la possibilité de «voler» deux talents des équipes adverses, soit présents dans la «Zone rouge», soit éliminés par un coach.»