FOOTBALL – LIÈGE

PHOTOS | Standard-Anderlecht arrêté: des incidents à l’extérieur du stade

La tension entre supporters anderlechtois et liégeois n’a cessé de s’accroître ce vendredi soir. Pour preuve, des incidents entre les deux camps ont encore éclaté aux abords du stade de Sclessin après l’arrêt du clasico.

+ PHOTOS | Retard, pelouse brûlée et match arrêté : les fumigènes gâchent Standard-Anderlecht

Bien que séparés par d’imposants grillages ainsi qu’une horde de stewards et de policiers, les supporters du Standard et d’Anderlecht n’ont eu de cesse de s’invectiver à la sortie du stade.

Visiblement très énervés par la tournure des événements (et sans doute aussi par la faible prestation de leur équipe), plusieurs supporters bruxellois ont ainsi craqué et jeté les derniers fumigènes qui se trouvaient encore en leur possession. Et ce, afin d’atteindre notamment les Liégeois qui sortaient du stade, selon plusieurs témoins sur place.

Selon plusieurs sources, plusieurs blessés seraient même à déplorer.

Dans ce contexte extrêmement tendu, la police a renforcé encore un peu plus sa présence aux abords du stade. Utilisant une autopompe pour disperser les supporters les plus récalcitrants, la police a également fait usage de gaz durant la soirée.