INSOLITE

Fière de sa tradition viticole, la Géorgie veut faire pousser des vignes… sur Mars

Un verre de blanc après une journée d’exploration martienne? Fière de sa tradition viticole millénaire, la Géorgie a décidé de la prolonger au-delà de la surface terrestre: ce pays du Caucase veut devenir le premier à faire pousser des vignes sur le sol aride de Mars.

Si l’idée semble relever de la science-fiction, elle vise à étudier la possibilité de cultures sur cette planète où les Américains ont promis d’envoyer des hommes dans les décennies à venir, mais aussi à adapter l’agriculture sur terre aux conséquences du réchauffement climatique.

«Les Géorgiens ont été les premiers viticulteurs de l’Histoire et maintenant, nous espérons devenir des pionniers dans la viticulture sur une autre planète», assure Nikoloz Doborjguinidzé, cofondateur de ce projet ambitieux.

Les premières traces de production de vin datent d’il y a 8 000 ans dans ce pays coincé entre les montagnes du Caucase et la mer Noire et qui bénéficie d’un climat tempéré idéal pour la culture viticole.

Fort de cette tradition, un groupe de chercheurs et d’entrepreneurs géorgiens se sont alliés pour répondre à un appel de la Nasa à imaginer une «présence humaine durable» sur Mars. Objectif: produire sous serre des variétés de vigne et de raisin pouvant être cultivées sur la planète rouge… et donner au passage une dimension interplanétaire à l’industrie viticole géorgienne.

Le projet, nommé IX Millenium, est chapeauté par un consortium comprenant l’agence géorgienne de recherche spatiale, l’Université de commerce et de technologie de Tbilissi, le Musée national et une entreprise baptisée Space Farms.

La Nasa ambitionne d’envoyer dans les 25 ans à venir une mission habitée sur la quatrième planète en partant du Soleil, tandis que le milliardaire Elon Musk et sa compagnie SpaceX comptent l’atteindre avec le futur vaisseau Starship.