FOOTBALL

Affaire Malinovskyi: Dimitri De Condé exige l’acquittement du joueur ukrainien

Affaire Malinovskyi: Dimitri De Condé exige l’acquittement du joueur ukrainien

Photo News

Le directeur technique de Genk s’est exprimé concernant l’affaire Malinovskyi.

«Ruslan (Malinovskyi, NDLR) n’avait aucune intention de blesser Birger Verstraete. Ni même de le toucher. Je vous l’affirme en tant que directeur sportif du Racing Genk, mais aussi en tant qu’ancien joueur, qui sait de quoi il parle». Dimitri De Condé exige l’acquittement du milieu de terrain ukrainien, exclu dans les arrêts de jeu du match de la troisième des dix journées du playoff 1 de la Jupiler Pro League de football contre La Gantoise (2-1), samedi passé, et susceptible de se voir infliger une suspension de sept matches.

De Condé envisage même d’assumer personnellement la défense du joueur avec les avocats du club, vendredi après-midi (14h00) devant la Commission des litiges, qui jugera l’affaire en première instance.

«On est incrédule face à cette véritable bombe qui explose sous nos pieds. On ne s’y attendait pas du tout. On n’a jamais imaginé que notre joueur allait être poursuivi. Cela déstabilise le club, et hypothèque toute notre préparation pour le match de dimanche contre le club Bruges. Personne ne s’attendait à ce scénario. Mais on reste positifs», poursuit De Condé. «On a un peu de temps pour bien préparer cette séance de vendredi et comme nos arguments sont bons, il faut rester optimiste…»

Les arguments évoqués par De Condé, auront pour objet de démontrer la thèse de l’accident.

«Des fautes bien plus graves que celle-là, qui n’en n’était d’ailleurs pas une, ont été commises au cours de ce match», selon le limbourgeois. «Mais l’arbitre (Lawrence Visser, NDLR) a sorti le carton rouge sous le coup de l’émotion, en voyant le sang couler sous l’oeil du joueur. La blessure était pourtant bénigne, croyez-moi…»

Pour Genk, après une faute commise à ses dépens à la 94e minute de la rencontre, le pied gauche de Malinovskyi a malencontreusement heurté le visage de Verstraete lors de sa chute.

Mais Pour le procureur fédéral Kris Wagner, le joueur a «délibérément frappé Verstraete au rique de briser sa carrière…»

«Ce serait vraiment dommage si cette regrettable affaire avait des conséquences sur la course au titre», conclut De Condé.

«Les playoffs sont excitants, et tous les clubs donnent le meilleur d’eux-mêmes. J’espère que Genk pourra défendre ses chances en disposant de toutes ses forces jusqu’au bout. Ce qui serait on ne peut plus légitime…»