L’art, d’une manière générale, est un remarquable vecteur d’expression, mais également d’épanouissement personnel. Lorsqu’on est atteint d’un certain handicap mental, il peut devenir aussi un moyen d’intégration.

Au Centre d’Art Différencié Namurois (CADN), on l’a bien compris et c’est pour cela que tout est mis en œuvre afin de réveiller le sens artistique qui sommeille chez de nombreuses personnes handicapées. Créée, en mai 2003, par des parents d’enfants «différents», auxquels se sont joints des amis, cette association poursuit, entre autres, comme but de présenter la personne handicapée au travers de ses réalisations artistiques. Pour ce faire, l’ASBL organise, de septembre à juin, des ateliers artistiques pour les personnes atteintes d’un handicap mental léger ou modéré. Encadrés par une équipe d’animation enthousiaste et dynamique, ceux-ci ont lieu, les 2e et 4e samedis du mois de 9 h 30 à 16 h, dans les locaux de l’École des Métiers et des Arts de la Province de Namur. «Au départ, souligne Bernard Guidet, président du CADN, il s’agissait d’ateliers de cuisine, de musique, de théâtre et de peinture. Actuellement, il y a en plus des ateliers de danse, de djembé, de percussions, etc. Ils réunissent entre 20 et 25 artistes issus d’institutions de la région ou présentés par leur famille.» Désireux de faire connaître le travail des artistes qui fréquentent ses ateliers, le CADN participe, régulièrement, à de nombreux événements organisés dans la région namuroise. On pense notamment à Renc’Art, à Parcours d’artistes du Gros d’Ohey, à des spectacles à la Maison de la Culture de Profondeville ou à la Ruelle aux baladins, etc. Chaque année, au mois de juin, une fête est aussi organisée à destination du grand public. La prochaine aura lieu, le 10 juin, à la Carrière, rue d’Arbre à Bioul.

Infos: 0479 86 04 75