Désormais structuré en ASBL, le Projet Solange rassemble des bénévoles issus des milieux hospitaliers. Leur but: aider le personnel médical et les populations démunies de la région du Sud-Kivu.

Chez nous, une équipe issue du Centre Hospitalier EpiCURA Ath/Baudour/Hornu multiplie les initiatives pour pérenniser l’action imaginée, en 2007, par Claudine Druez, infirmière-directrice retraitée. Vice-président de l’ASBL, Frédéric Schumacher explique: «À cette époque, Claudine passait parfois quatre mois par an sur place puis revenait sensibiliser ses anciens collègues! Le Projet porte le prénom d’une jeune congolaise soignée par elle et trop tôt décédée d’une fièvre typhoïde. Encore aujourd’hui, les conditions de travail de nos collègues africains interpellent: manque de literie, manque de matériel, état des infrastructures. Sans oublier les conditions de vie précaires de la population. Nous nous devons de les aider». Que ce soit par des séjours réguliers sur place, pris sur les jours de vacances. Ou par des événements ici, pour récolter les fonds toujours indispensables. Notre interlocuteur poursuit: «Évidemment notre action principale touche à l’amélioration des soins de santé en dehors de toute considération politique, religieuse et ethnique. Mais nous assurons aussi des formations en matière d’hygiène dans et autour des infrastructures médicales. Enfin, le Projet finance la scolarité primaire de 100 enfants, la scolarité secondaire de 24 jeunes et l’affiliation à la mutuelle de santé de 31 familles. Soit plus de 150 personnes». Envie vous aussi t’apporter votre pierre à ce rempart contre les inégalités Nord/Sud? Le samedi 4 mai, l’association organise sa 6e Journée de Détente aux Etangs des Gabions, à Lens. Frédéric précise: «Au programme: concours de pêche, marche et repas campagnard !»

Rens.: ASBLprojetsolange@gmail.com