MONS

Mons: 100 choristes engagés pour 40 ans d’accueil

Mons: 100 choristes engagés pour 40 ans d’accueil

La chorale Saint-Paul, en répétition. Ugo PETROPOULOS

Dans le cadre des 40 ans de la Maison Saint-Paul, la chorale Saint-Paul et son homologue flamande Kontrarie vont chanter les luttes populaires au Théâtre Royal de Mons.

Ce dimanche 7 avril, les amateurs de chorale ont rendez-vous au Théâtre Royal de Mons pour célébrer un anniversaire et participer à une action caritative, en soutenant la Maison Saint-Paul. Pour fêter ses 40 ans d’existence, le foyer d’accueil pour hommes en difficulté organise un concert auquel participent la chorale du foyer et son inspiratrice: Kontrarie, une chorale engagée fondée à Leuven.

L’histoire entre l’entité montoise et louvaniste remonte à 2011, quand la Maison Saint-Paul a inauguré son foyer à Flénu. «On voulait organiser un événement sympa et une des fondatrices a proposé de faire venir des Flamands qu’elle connaissait depuis des décennies», explique Lucie Mahieu, coordinatrice de la Maison Saint-Paul.

«Ces Flamands ont créé une chorale engagée, ne chantant que des chants militants et que pour des associations. Il s’agissait de Kontrarie. Ce concert nous a tellement fascinés que nous nous sommes dit que nous allions faire notre chorale.»

En 2012, la chorale Saint-Paul voit le jour et chante aussi pour soutenir des associations. «Cette année, comme la Maison Saint-Paul a 40 ans, nous nous sommes dit que la chorale pourrait bien chanter pour elle et que l’on pourrait faire un peu mieux que d’habitude. On a demandé le Théâtre Royal et voilà. Du coup on est paniqué de chanter dans un tel lieu qui en jette», sourit Lucie.

Chanter sans copion

Et pour marquer le coup, la chorale montoise a invité la Louvaniste, la première existant grâce à la seconde. Et aujourd’hui, la chorale wallonne progresse grâce à son homologue flamande. «On voit quand même que nous sommes un peu différents: ils sont plus sérieux et rigoureux que nous, ils ont plus de musiciens. On s’en inspire et ils nous mettent aujourd’hui une nouvelle étape de progression, c’est grâce à eux qu’on est né et ils nous font grandir, c’est vraiment notre chorale marraine.»

Pour la première fois, les choristes Saint-Paul lâcheront d’ailleurs leurs partitions. «On fera de la scénographie, on chantera sans nos fardes… ça va être pas mal, mais ça nous impressionne.»

Les deux chorales se rejoindront ponctuellement sur scène pour partager des chansons de leur répertoire respectif. Il y aura donc jusqu’à 100 choristes sur scène, pour des chants en français, néerlandais, en italien… Côté flamand, on a semble-t-il voulu rendre hommage aux ouvriers wallons. «C’est touchant, on dirait qu’ils sont sensibles à la cause wallonne et plusieurs de leurs chansons parlent des sidérurgistes wallons.»

En pratique: le dimanche 7 avril à 16h au Théâtre Royal de Mons. Prévente chez visitMons, au prix de 12€.