LA LOUVIÈRE

La Louvière: une fermeture de l’E42 avant la réouverture du pont

Le chantier du pont de l’E42 à hauteur de La Louvière se termine enfin. Mais avant de libérer la circulation, il faudra fermer l’autoroute pour renouveler le revêtement en amont du pont.

C’est un chantier qui aura causé bien des soucis à la Sofico qui est sur le point de se terminer: celui de la réhabilitation du pont de La Louvière qui supporte les voies de l’autoroute E42/A15 vers Mons.

Cet ouvrage, réhabilité, devrait à nouveau être ouvert au trafic le jeudi 11 avril prochain. Cependant, avant de pouvoir rétablir le trafic sur ce pont, il faudra supporter un dernier petit désagrément: la fermeture de l’autoroute du samedi 6 avril à 12 h au jeudi 11 avril, en direction de Mons.

Il est nécessaire de procéder à un renouvellement du revêtement des voies situées en amont du pont, en direction de Mons, à hauteur de l’échangeur de Bois d’Haine, précise la Sofico.

La Louvière: une fermeture de l’E42 avant la réouverture du pont
-

Cette fermeture s’effectue pendant les vacances de Pâques afin de gêner le moins possible la circulation. Le chantier débute également à la mi-journée le 6 avril pour interférer le moins possible avec les départs en vacances.

La Sofico indique que tous les moyens seront mis en œuvre pour rouvrir l’autoroute le jeudi 11 avril: des équipes travailleront de jour, de nuit, ainsi que le week-end.

Déviations

Deux déviations seront mises en place via l’A501 et l’E19/A7.

Tous les usagers en provenance de Charleroi et se dirigeant vers Mons devront quitter l’autoroute à la sortie n° 2 Bois d’Haine, pour emprunter l’A501 puis:

– la N57 jusqu’au rond-point Mignault où ils effectueront un demi-tour pour remonter sur l’E19/A7 en direction de Mons.

La Louvière: une fermeture de l’E42 avant la réouverture du pont
-

– l’E19/A7 vers Bruxelles (échangeur de Familleureux) pour effectuer un demi-tour à l’échangeur de Feluy – où un aménagement sera réalisé pour donner priorité aux véhicules en provenance de l’autoroute – et ensuite se diriger vers Mons. Cet itinéraire de déviation est conseillé pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes.

Deuxième pont: rénovation ou remplacement?

Il aura donc fallu quatre ans tout rond pour venir à bout de la rénovation de ce fichu pont louviérois. Soit deux fois plus de temps que ce qui était initialement prévu. Commencé au mois d’avril 2015, le chantier consistait à procéder à l’enlèvement de peinture amiantée, renforcer la structure métallique du pont avec mise en peinture et reconstruire une nouvelle dalle de tablier de l’ouvrage d’art.

Mais il a fallu faire face à de nombreuses difficultés techniques, et ce dès la phase de désamiantage jusqu’à la pose de la chape d’étanchéité. De quoi remettre en cause la façon de procéder pour l’autre pont supportant les voies dans le sens Mons-Liège.

À l’origine, la Sofico comptait suivre le même processus de rénovation. Mais aujourd’hui, les difficultés rencontrées incitent la Sofico «à examiner l’opportunité de poursuivre les opérations de réhabilitation dans le contexte d’une nouvelle structure concernant le pont qui supporte les voies vers Liège.» En clair, démolir et reconstruire une nouvelle structure plutôt que rénover. La question n’est pas encore tranchée.